JO 2012: Le gouvernement cantonal soutient la candidature

Actualisé

JO 2012Le gouvernement cantonal soutient la candidature

Le gouvernement des Grisons soutient une candidature du canton pour organiser les Jeux olympiques d'hiver de 2022.

La perspective d'organiser des JO aux Grisons a séduit les autorités cantonales.

La perspective d'organiser des JO aux Grisons a séduit les autorités cantonales.

Les coûts sont estimés à 2,8 milliards de francs avec un déficit prévu de 1 à 1,3 milliard. Les citoyens du canton se prononceront le 13 mars 2013.

En plus de cette somme, le canton veut profiter de l'événement pour investir dans ses infrastructures routières et ferroviaires ainsi que la sécurité. Environ 1,5 milliard de francs supplémentaires sont prévus à cet effet, a indiqué lundi le conseiller d'Etat en charge de l'économie Hansjörg Trachsel.

Quelque 400 millions doivent servir à acheter de nouveaux trains pour les Chemins de fer rhétiques (RhB). Pour l'ensemble du projet, entre 1,9 et 2,3 milliards de francs seront dépensés dans les Grisons. Il en résultera un effet sur l'emploi dans le canton de 12'000 à 15'000 emplois à plein temps et de 30'000 en Suisse.

Important soutien fédéral

Le Conseil fédéral a fait savoir la semaine dernière déjà qu'il soutiendrait une candidature des Grisons avec une garantie de déficit d'un milliard de francs. Le projet grison sera amélioré afin de se maintenir dans ce cadre. Le canton n'assumera aucune garantie.

L'exécutif estime nécessaire de commencer la constitution d'une réserve à hauteur de 300 millions de francs. Dans son message au Grand Conseil, l'exécutif demande aussi de débloquer 8 millions de francs pour la candidature.

Identité nationale

Le dossier de présentation disposerait ainsi d'un budget total de 60 millions de francs. La Confédération s'est engagée à hauteur de 30 millions de francs. Swiss Olympic met 15 millions à disposition alors que St. Moritz et Davos, les villes organisatrices, paient 7 millions.

Le gouvernement veut que les investissements permettent au canton de disposer d'infrastructures sportives, touristiques et de transports publics de pointe. Au-delà des aspects économiques, les Grisons voient également les Jeux olympiques comme une occasion de renforcer l'identité nationale.

Soumis aux urnes

Mais la route est encore longue. Le parlement grison se prononcera en décembre prochain sur les crédits. Le 13 mars, ce sera au tour des citoyens du canton. Un scrutin communal est prévu à St. Moritz et probablement aussi à Davos.

Les chambres fédérales devront voter sur la participation de la Confédération. Si tous les feux sont au vert, la candidature sera déposée auprès du Comité international olympique (CIO) début 2014. L'organisateur des Jeux d'hiver de 2022 sera désigné en juin 2015. (ats)

Ton opinion