Australie - Le gouvernement encourage les jeunes à se masturber
Publié

AustralieLe gouvernement encourage les jeunes à se masturber

Le département de la Santé du Queensland a surpris son monde en publiant, sur Facebook, un éloge du plaisir solitaire. L’objectif est de briser un tabou et de guider les parents.

Surprise, jeudi sur la page Facebook du département de la Santé du Queensland. Accompagné d’un visuel plein de couleurs et de sourires, un texte encourage les jeunes à se masturber. «Donnez-vous un coup de main», commence malicieusement la publication. «La masturbation est une partie normale et saine de l’expérience sexuelle d’une personne et un excellent moyen de découvrir ce avec quoi vous êtes à l’aise. Le plus intéressant, c’est qu’elle est accessible à tous et qu’elle présente de nombreux avantages pour la santé et la sexualité!», peut-on lire ensuite.

Le département de la Santé fournit également un lien vers un article évoquant une corrélation entre la masturbation et une image corporelle positive chez les femmes, et le fait que les orgasmes peuvent contribuer à réduire les crampes menstruelles. La publication fournit également des recommandations sur la manière d’aborder le sujet avec les jeunes. Comme il fallait s’y attendre, de nombreux commentaires amusés – entre jeux de mots et réactions étonnées – sont venus agrémenter le post du département.

Réduire la stigmatisation

Contacté par le «Guardian», un porte-parole du département de la Santé du Queensland explique que son objectif est de réduire la stigmatisation autour de la masturbation, de faire connaître ses avantages pour la santé et de distiller des conseils aux parents quant à la meilleure façon d’en parler à leurs enfants. «Étant donné que la masturbation est souvent considérée comme un sujet tabou et que c’est la première fois que nous en parlons sur les réseaux sociaux, notre équipe s’attendait à une importante réaction du public et à ce que les gens soient choqués. C’est formidable de voir que la majorité des réactions sont positives et que le projet suscite une conversation saine», s’enthousiasme le porte-parole.

Selon un sondage commandé cet été par le géant du sextoy Womanizer et commenté par Watson, les Suisses se masturbent en moyenne 174 fois par année, contre seulement 49 pour les Suissesses. Une citoyenne helvétique sur cinq (22,5%) ne se caresse jamais.

(joc)

Ton opinion