Aéroport de Dübendorf: Le gouvernement zurichois ne veut plus d'avions
Actualisé

Aéroport de DübendorfLe gouvernement zurichois ne veut plus d'avions

Le Conseil d'Etat zurichois ne veut pas que l'aéroport militaire de Dübendorf (ZH) soit transformé en aéroport civil après le retrait de l'armée en 2014.

L'armée se retirera de l'aéroport de Dübendorf en 2014.

L'armée se retirera de l'aéroport de Dübendorf en 2014.

Le gouvernement zurichois estime qu'il est possible de tirer meilleur parti de cette immense réserve de terrains.

Un aérodrome pour les loisirs, pour les jets privés ou la réparation d'avions déchargerait certes l'aéroport de Kloten, reconnaît le gouvernement. Mais économiquement une telle infrastructure ne serait pas viable et engendrerait de nouvelles nuisances sonores, a-t-il écrit jeudi dans un communiqué.

Zurich fera valoir sa position dans le cadre de l'examen du plan directeur cantonal par la Confédération. Les experts qui ont conseillé le gouvernement zurichois estiment que trois utilisations spéciales seraient possibles sur le site de 234 hectares: des activités médicales, de recherche ou industrielles.

Le canton va maintenant poursuivre ses réflexions sur l'avenir de l'aérodrome en collaboration avec la Confédération - propriétaire du terrain - et les communes. Le Parti libéral-radical propose d'y créer un parc national d'innovation.

(ap)

Ton opinion