Actualisé 27.04.2008 à 20:10

Le GP d'Espagne sourit à Kimi, «l'homme de glace»

Kimi Räikkönen s'est montré
impérial à l'occasion d'un
Grand Prix d'Espagne remporté devant son coéquipier, Felipe Massa.

Ce succès permet au Finlandais de prendre le large au classement du championnat du monde, où il compte désormais neuf longueurs d'avance sur Lewis Hamilton (GB). Räikkönen a également enregistré à Barcelone son 51e podium, égalant ainsi la marque de son compatriote Mika Hakkinen.

«Je n'ai pas pris le meilleur départ possible, mais j'ai quand même pu rester devant. Ensuite, la course a été plus serrée qu'on ne le pensait avec ces deux interventions de la voiture de sécurité», estimait «Ice-Man» après sa deuxième victoire cette saison, la 17e de sa carrière.

Grâce au doublé Räikkönen-Massa, Ferrari (47 points) a repris le commandement à BMW-Sauber (35 pts), malchanceuse à l'instar de l'Allemand Nick Heidfeld. Ce dernier a été obligé de ravitailler pour ne pas tomber en panne d'essence, alors que la voie des stands était fermée en raison de l'intervention de la voiture de sécurité à la suite du spectaculaire (mais a priori sans conséquence) accident de Heikki Kovalainen.

L'Allemand a écopé d'une pénalité de 10'' et a perdu toute chance de marquer des points. Le Polonais Robert Kubica a sauvé les meubles en terminant quatrième.

si

Le crash et l'évacuation de Heikki Kovalainen

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!