«Looper»: Le grand looping de Bruce Willis

Actualisé

«Looper»Le grand looping de Bruce Willis

Le réalisateur Rian Johnson réussit à combiner action et voyage dans le temps avec une facilité déconcertante.

par
Luis Masia

La mafia du Kansas, en 2014, n'est plus ce qu'elle était depuis que celle du futur (en l'occurrence en l'an 2044) a trouvé la méthode imparable pour faire disparaître ses victimes sans laisser la moindre trace: en les renvoyant dans le passé, 30 ans plus tôt, en 2014, donc. C'est là qu'un mercenaire, dénommé «Looper», voit apparaître soudain, à un endroit et une seconde précis, des individus attachés et cagoulés. Il ne lui reste plus qu'à les tuer sans question ni état d'âme. Un crime parfait et grassement payé. Jusqu'au jour où, la mafia voulant boucler la boucle, Looper se retrouve face à lui-même, projeté du futur vers le passé avec 30 ans de plus dans les artères. Paradoxe temporel et casse-tête garantis...

Du tout grand divertissement

Dès les premières minutes de «Looper», on se rend compte de son potentiel explosif, au-delà de sa violence hors-norme. Et on se demande rapidement si le fi lm pourra garder son rythme endiablé et son étrange crédibilité jusqu'à son dénouement. Il fait mieux que ça, surprenant là où on ne l'attend pas et assurant un divertissement à couper le souffle. Ce d'autant que le très prometteur scénariste et réalisateur Rian Johnson s'offre un casting de haute voltige, avec notamment Joseph Gordon-Levitt,Bruce Willis et Emily Blunt. Bref, un fi lm d'action qu'il ne faut pas «looper»…

«Looper»

De Rian Johnson. Avec Bruce Willis, Joseph Gordon-Levitt, Emily Blunt

Sortie le 7 novembre 2012

****

Ton opinion