Mikron: Le groupe biennois dans les chiffres rouges

Actualisé

MikronLe groupe biennois dans les chiffres rouges

Mikron a accusé une perte nette de 14,6 millions de francs l'an passé, après un bénéfice de 7,2 millions en 2007.

Le fabricant de systèmes d'usinage et de montage a accusé en 2008 un recul de ses entrées de commandes de 25%.

Pour l'exercice 2008, le groupe industriel suisse enregistre une perte d'exploitation (EBIT) de 15,5 millions contre un bénéfice de 11,8 millions en 2007. L'entrée de commandes s'est élevée à 233,6 millions (-25 %). Le chiffre d'affaires est resté stable (-0,4 %) pour atteindre 264,2 millions, a annoncé lundi le groupe Mikron.

L'amélioration constatée en début de l'année dernière a connu un revirement spectaculaire au second semestre qui s'est répercuté sur tout l'exercice. Le groupe ressent en particulier les effets du ralentissement du secteur automobile au niveau mondial.

Le total du bilan a diminué de 8,6 %. Avec une trésorerie nette de 25,9 millions de francs, le groupe déclare être exempt de facto de dettes. La part des fonds propres a légèrement augmenté pour atteindre 68,5 %.

Pessimisme

L'avenir s'annonce tout aussi sombre. Le groupe se prépare à une année 2009 qu'il qualifie de «difficile». Le ralentissement survenu au 4e trimestre sera encore plus marqué que jusqu'ici en raison de l'interconnexion des marchés.

L'incertitude sur la durée de la crise rend tout pronostic pour l'exercice en cours excessivement difficile, estime Mikron. Aucune amélioration n'est prévue à court terme dans le segment Automotive, essentiel pour la division Machining Technology.

Fort de ce constat, le groupe industriel explique adapter ses capacités de production à la baisse des commandes. En janvier, il avait annoncé la suppression jusqu'à 15 % de ses 1100 emplois sur les sites en Suisse et à l'étranger. D'autres mesures ne sont pas exclues. (ats)

Ton opinion