Actualisé

Assurance maladieLe Groupe Mutuel retrouve les chiffres noirs

Le Groupe Mutuel retrouve en 2014 l'équilibre financier dans les comptes de l'assurance maladie de base, après une année 2013 déficitaire. L'excédent enregistré est surtout dû à une forte progression des résultats financiers.

Les placements financiers affichent en 2014 un résultat de 64 millions de francs, une progression de 65% par rapport à 2013. Les comptes de l'assurance obligatoire n'auraient pas bouclé sur un excédent sans cette performance financière, a expliqué jeudi le directeur général Paul Rabaglia.

Le secteur de l'assurance obligatoire boucle sur un excédent de 6 millions de francs. En 2013, le groupe accusait un déficit de 128 millions de francs. Le chiffre d'affaires du secteur est passé de 3,72 à 3,86 milliards de francs.

Le chiffre d'affaires de l'ensemble du secteur santé du groupe, assurances privées comprises, est également en progression. Il a augmenté de 2,3% et atteint 4,8 milliards de francs. Les assurances complémentaires ont clôturé sur un bénéfice de 117 millions de francs. Le nombre d'assurés a en revanche reculé de 1,1% pour totaliser 1,19 million de personnes.

L'exercice 2015 débute positivement, a dit M. Rabaglia. Les bases financières sont saines dans tous les secteurs d'activité. L'entreprise a renforcé divers contrôles internes pour répondre aux faiblesses de gouvernance qui ont conduit à l'ouverture d'une enquête par l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) l'an dernier.

Volonté de transparence

L'enquête est toujours en cours, a précisé la présidente du comité Karin Perraudin. Beaucoup de choses ont été mises en place et le processus avance bien. Elle espère que l'enquête se termine prochainement.

La problématique des primes payées en trop est un des volets de cette enquête. L'assureur doit rembourser 8,5 millions de francs de primes payés en trop. Une moitié a été remboursée pour la fin 2014. Le solde doit être réglé d'ici fin avril, a précisé Mme Perraudin.

La présidente du comité a affiché clairement une volonté de transparence. Ainsi, les rémunérations des membres du comité devraient être publiées. Si ce n'est pas dans le rapport annuel 2014 ce sera dans le prochain, a promis Mme Perraudin. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!