Japon : Le groupe Ricoh va supprimer 10'000 emplois

Actualisé

Japon Le groupe Ricoh va supprimer 10'000 emplois

En trois ans, le groupe de bureautique japonais Ricoh va rayer de la carte 10'000 emplois dans le monde.

Le président de Ricoh, Shiro Kondo, annonce des milliers de suppressions d'emplois.

Le président de Ricoh, Shiro Kondo, annonce des milliers de suppressions d'emplois.

Le groupe japonais de bureautique Ricoh a annoncé jeudi la suppression de 10'000 emplois dans le monde d'ici trois ans, soit près de 10% de ses effectifs, selon des médias. Il a pris cette décision dans le but d'améliorer sa rentabilité.

Spécialisé dans les produits et solutions logicielles de traitement de l'image et de bureautique en réseau, dont les photocopieurs, la firme va réduire sa main d'oeuvre tant au Japon qu'à l'étranger, ont affirmé le quotidien économique Nikkei et l'agence de presse Dow Jones Newswires.

Ricoh emploie aujourd'hui environ 40'000 personnes au Japon et 68'900 à l'étranger, sur tous les continents.

Il y a un mois, le fabricant de produits bureautiques avait annoncé une chute de 29,5% de son bénéfice net en 2010-2011 par rapport à celui de l'année précédente, un mauvais résultat expliqué par les effets négatifs de la cherté du yen et les répercussions du séisme au Japon en fin de période.

(ats/afp)

Ton opinion