Attentats terroristes: Le guide suprême iranien invite à découvrir l'islam
Actualisé

Attentats terroristesLe guide suprême iranien invite à découvrir l'islam

L'ayatollah Ali Khamenei a invité jeudi les jeunes en Europe et aux Etats-Unis à étudier sa religion pour contrer «le flot de préjugés et de campagnes de désinformation».

1 / 293
05.01.2017 De courtes et sobres hommages, avec dépôts de gerbes et minutes de silence, ont eu lieu jeudi à Paris en mémoire des victimes des attentats de janvier 2015 contre l'hebdomadaire «Charlie Hebdo»...

05.01.2017 De courtes et sobres hommages, avec dépôts de gerbes et minutes de silence, ont eu lieu jeudi à Paris en mémoire des victimes des attentats de janvier 2015 contre l'hebdomadaire «Charlie Hebdo»...

AFP/Eric Feferberg
...et le magasin Hyper Cacher, qui avaient fait 17 morts.

...et le magasin Hyper Cacher, qui avaient fait 17 morts.

AFP/Eric Feferberg
27.08.2016 Le beau-frère de l'un des auteurs de l'attaque contre Charlie Hebdo a été mis en examen pour «association de malfaiteurs terroriste en vue de préparation d'actes de terrorisme».

27.08.2016 Le beau-frère de l'un des auteurs de l'attaque contre Charlie Hebdo a été mis en examen pour «association de malfaiteurs terroriste en vue de préparation d'actes de terrorisme».

«Les événements récents survenus en France ainsi que d'autres faits similaires dans certains pays occidentaux m'ont convaincu de vous écrire ce message», écrit le numéro un iranien dans une lettre ouverte en anglais publiée sur son compte officiel Twitter (@khamenei_ir) et dans les médias locaux.

Cette missive, adressée aux «jeunes d'Europe et d'Amérique du nord», est la première réaction officielle du guide suprême après les attentats perpétrés à Paris par des jeunes se réclamant de l'islam radical qui ont fait 17 morts du 7 au 9 janvier.

«Depuis deux décennies (...) tout a été fait pour présenter cette religion comme un ennemi qu'il faudrait craindre», écrit le guide, dénonçant une «diabolisation massive» de l'islam. «Ne permettez pas que les terroristes souvent issus de ces mêmes pouvoirs qui prétendent les dénoncer vous soient présentés comme étant les représentants de l'islam», affirme-t-il.

«Desseins politiques peu louables»

Tout en se défendant de vouloir faire accepter sa vision ou «telle conception particulière» de l'islam, l'ayatollah Khamenei invite les jeunes à l'étudier «à travers le Coran et la vie de son Prophète» Mahomet pour «refuser» la présentation de cette religion «au travers du filtre de desseins politiques peu louables».

Le guide suprême exprime également ses espoirs que «les futures générations pourront se pencher sur cette période d'interactions de l'Occident avec l'islam avec une conscience plus apaisée qu'auparavant».

L'Iran a condamné l'attentat contre le magazine satirique français «Charlie Hebdo» le 7 janvier, tout en dénonçant un «abus» de la liberté d'expression quand le magazine a ensuite publié une caricature du prophète. (afp)

Ton opinion