Genève - Le hall de la gare Cornavin douché pour rien 

Publié

GenèveLe hall de la gare Cornavin douché pour rien

Une alarme incendie s’est déclenché dans la nuit de jeudi à vendredi. De l’eau s’est déversée inutilement durant plusieurs minutes. Cinq individus seraient à l’origine de l’incident.

par
Leïla Hussein

De l’eau a été vaporisée durant quatre minutes dans un des couloirs de la station, devant la librairie Payot.

Lecteur reporter 

Dans la nuit de jeudi à vendredi, vers 4h30 du matin, une des alarmes incendie de la gare Cornavin a été vraisemblablement déclenchée par cinq individus. Le hall, en haut des escalators à la hauteur de la librairie Payot, a été inondé. «De l’eau a été vaporisée durant environ quatre minutes, le temps de constater qu’il n’y avait aucun feu et de désactiver le système», a indiqué le porte-parole des CFF, Frédéric Revaz, qui précise qu’aucun dégât n’a été constaté. Il ajoute qu’une enquête interne est en cours pour déterminer la cause de cet incident.

«A priori ce n’est pas accidentel, ça semble être un acte volontaire. Il s’agit d’un dommage à la propriété», a affirmé, pour sa part, Alexandre Brahier, chargé de communication de la police cantonale. Les vidéos de surveillance ont permis d’établir que cinq individus se trouvaient en dessous du système lorsqu’il s’est activé. Ils sont ensuite montés dans un train et ont quitté Genève. La manière dont le groupe aurait enclenché l'alarme reste encore un mystère, mais «l’identification des cinq personnes, ainsi que celle de la voiture qui a déposé trois d’entre elles devant la gare est en cours», a rapporté le communicant des forces de l’ordre.

L’activation du système anti-feu a également mobilisé les pompiers. Trois véhicules et douze sapeurs se sont rendus sur place, sans constater d’incendie.

Ton opinion