Proche-Orient: Le Hamas à Beyrouth nie le tir de roquettes
Actualisé

Proche-OrientLe Hamas à Beyrouth nie le tir de roquettes

Le porte-parole du Hamas au Liban a déclaré que le mouvement islamiste n'était pas responsable des tirs de roquettes lancées jeudi depuis le sud du Liban contre Israël. L'armée israélienne a riposté à cette attaque.

«Nous ne pouvons blâmer aucune faction palestinienne et nous ne savons pas qui a tiré les roquettes», a déclaré à l'AFP Raafat Morra, porte-parole à Beyrouth du mouvement islamiste contre lequel Israël poursuit une offensive dans la bande de Gaza depuis treize jours.

«Le Hamas poursuit son combat à l'intérieur de la Palestine et nous avons pour principe de n'utiliser aucun territoire arabe pour répondre à l'occupation. C'est une politique ferme», a-t-il dit.

«Fondamentalement, ce qui se passe est la faute d'Israël parce qu'il est impossible de maitriser (la colère du) monde arabe et islamique après le massacre de Gaza», a ajouté le porte-parole.

Plusieurs roquettes tirées à partir du Liban se sont abattues jeudi matin sur le nord d'Israël, faisant quelques blessés, selon des sources militaires israéliennes. L'armée israélienne a enuite riposté, a dit un porte-parole militaire.

«Nous avons tiré directement à la source des tirs de roquettes en provenance du Liban», a déclaré le porte-parole.

(ats)

Ton opinion