Le Hamas arrête 20 membres du Fatah
Actualisé

Le Hamas arrête 20 membres du Fatah

Gaza - Les forces du mouvement islamiste Hamas ont arrêté une vingtaine de membres et de sympathisants du Fatah dans la bande de Gaza.

Ces interpellations ont déclenché des violences qui ont blessé plus de 20 Palestiniens.

Des porte-parole du Fatah et du Hamas ont déclaré qu'au moins quatre membres importants du Fatah avaient été interpellés vendredi à Beit Hanoun, dans le nord du territoire. Selon une source proche du Fatah, le Hamas a arrêté au moins 15 partisans du groupe à Khan Younès, dans le sud.

Il s'agit de l'une des opérations les plus importantes à l'encontre du mouvement du président Mahmoud Abbas depuis que le Hamas a pris le contrôle du territoire, en juin.

Selon des habitants de Beit Hanoun, les forces du Hamas ont tiré en l'air pour disperser des proches des détenus, principalement des femmes, qui protestaient contre les arrestations près d'un poste de la Force exécutive.

La télévision palestinienne a montré des images d'hommes du Hamas faisant irruption dans des cérémonies de mariage qui s'étaient déroulées à proximité et brisant des sièges. Des habitants leur ont jeté des pierres et les forces ont riposté en tirant en l'air.

Plus de 20 personnes ont été blessées au cours de ces affrontements, ont rapporté des témoins. L'une d'entre elles souffre d'une blessure par balle.

Le Hamas n'a fait aucun commentaire dans l'immédiat sur les interpellations à Khan Younès.

Les Forces du Hamas ont maintenu en détention pendant plusieurs heures, jeudi, un médecin membre du Fatah, au lendemain de son éviction de son poste de directeur d'un hôpital. Son arrestation avait entraîné des protestations du personnel médical.

(ats)

Ton opinion