Proche-Orient: Le Hamas dénonce sa mise à l'écart par les donateurs
Actualisé

Proche-OrientLe Hamas dénonce sa mise à l'écart par les donateurs

Le Hamas a prévenu lundi que sa mise à l'écart par les puissances occidentales ne ferait que compromettre la reconstruction de la bande de Gaza.

Il a émis cette mise en garde alors que s'est ouverte une conférence internationale pour l'aide aux Palestiniens.

"Contourner les autorités palestiniennes légitimes dans la bande de Gaza est une démarche néfaste qui compromet délibérément la reconstruction", a déclaré le porte-parole du Hamas, Faouzi Barhoum.

L'Autorité palestinienne dirigée par le Fatah du président Mahmoud Abbas devrait se voir promettre plus de trois milliards de dollars durant cette conférence. Une grande partie de cette somme sera affectée à la reconstruction de la bande de Gaza, dévastée par trois semaines d'opérations militaires israéliennes en décembre et janvier.

Les Etats-Unis, qui fourniront quelque 900 millions de dollars du montant total, sont particulièrement attachés à ce que le Hamas ne touche pas un sou d'aide.

Le ministre palestinien de l'Economie, Kamal Hassouni, a indiqué qu'une commission serait chargée d'évaluer le montant des dégâts de chaque maison, après quoi les banques rembourseraient chaque propriétaire directement. L'ensemble du processus prendrait environ cinq semaines.

Mahmoud Abbas a appelé, à l'ouverture de la conférence de Charm el Cheikh, à la tenue d'élections législatives et présidentielle en janvier 2010 en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. Selon le Hamas, qui invoque la loi palestinienne, le mandat d'Abbas aurait dû prendre fin il y a deux mois.

(ats)

Ton opinion