Le Hamas pense à une trêve avec Israël
Actualisé

Le Hamas pense à une trêve avec Israël

Le Hamas est en train d'élaborer un projet de cessez-le-feu temporaire avec Israël et tente d'obtenir le soutien d'autres factions palestiniennes à ce texte, rapporte samedi la presse israélienne.

La direction du Hamas n'a pas réagi aux informations de la radio israélienne, qui cite de hauts responsables du Mouvement de la résistance islamique, et de la télévision, citant le chef du gouvernement parallèle de la Bande de Gaza, Ismaïl Haniyeh.

Celui-ci aurait évoqué l'idée d'une trêve mardi dans un entretien téléphonique avec un journaliste de la télévision israélienne et la proposition aurait été officiellement présentée jeudi par des négociateurs égyptiens. Les précédents cessez-le-feu, également obtenus par l'intermédiaire du Caire, n'ont pas tenu longtemps.

Un haut responsable du Djihad islamique, Nafez Assam, a déclaré que son groupe n'avait pas été approché par le Hamas au sujet d'une éventuelle trêve. Le Djihad islamique est l'auteur de la plupart des tirs de roquette sur le Sud de l'Etat hébreu.

Au moins trois hauts responsables israéliens se sont dits favorables pendant la semaine à un cessez-le-feu conditionnel avec le Hamas si celui-ci mettait fin aux tirs de roquettes. Des responsables israéliens de la Défense ont déclaré étudier la proposition du Hamas. L'Etat hébreu, ont-ils cependant réaffirmé, ne traitera avec le Mouvement de la résistance islamique que s'il renonce à la violence, reconnaît le droit à l'existence d'Israël et honore les accords de paix précédemment passés. AP

st-ll/v (ap)

Ton opinion