food art: Le hamburger décliné à toutes les sauces
Actualisé

food artLe hamburger décliné à toutes les sauces

Deux graphistes parisiens ont lancé une plate-forme Tumblr où le sandwich américain est roi. Ils y proposent des ingrédients et surtout des mises en scène complètement insolites.

par
mag

Quentin et Thomas sont des adeptes du burger. Mais pas n'importe lequel. ils l'aiment stylisé, fun, original. Lassés des banales formules lunch, les deux graphistes ont lancé le site «Fat & Furious Burger». Chaque vendredi, ils y postent le cliché d'un nouveau burger, accompagné des ingrédients à utiliser. Le tout avec une bonne dose d'humour! Leur créneau? «1h30 pour trouver un concept, faire les courses, cuisiner et digérer!» clament les deux artistes.

Ainsi le «Canicule burger» contient du Pappy cheddar abandonné tout l'été, et le «Go green burger» est agrémenté de wasabi, colorant vert et menthe fraîche. Dans le «A Burger To Feed Them All», on trouve de la sauce Gandalf le Blanche, de la moutarde elfique et des Lord of The Oignon Rings. Mention spéciale pour le «Brrrrgeur», constitué de chair humaine crue, de canines de maïs marinées à l'eau bénite, de câpres de Transylvanie, de cornichons maudits, de sauce sanguine et de Tabasco satanique. Quant à nos créateurs de sandwichs hors pair, ils affirment avoir un faible pour le dernier né, le «My name is Bun, James Bun». Les ingrédients? Du Scaviar Fall, des Golden ail en chemise, de la Casidorade royale, de la Quantum Of Salade et de la The Spy Who Loved Miso. Entre autres.

Ton opinion