Nations unies: Le Haut-Commissaire de l'ONU ne rempilera pas
Actualisé

Nations uniesLe Haut-Commissaire de l'ONU ne rempilera pas

Le Jordanien Zeid Ra'ad Al Hussein a annoncé mercredi qu'il ne solliciterait pas un second mandat, pointant un «contexte géopolitique actuel» défavorable.

Le Jordanien ne se représentera pas.

Le Jordanien ne se représentera pas.

Keystone

«J'ai décidé de ne pas postuler à un deuxième mandat de quatre ans. Si je devais faire cela dans le contexte géopolitique actuel, il s'agirait de supplier un genou à terre, faire un plaidoyer, diminuer l'indépendance et l'intégrité de ma voix - qui est votre voix», a écrit mercredi le Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme dans un courriel à son équipe.

Dans un entretien à l'AFP cette semaine, Zeid Ra'ad Al Hussein avait rejeté l'idée de «manigancer» avec les responsables politiques afin de s'assurer un second mandat. S'il ne mentionne pas directement Donald Trump dans son courriel, le diplomate aurait reçu, selon des médias, des pressions de la part du chef de l'ONU Antonio Guterres pour qu'il modère ses critiques contre le président américain.

Attaques répétées de Trump

Dans son entretien à l'AFP, M. Zeid avait de nouveau mis en garde contre les attaques répétées de Donald Trump visant les médias, qui risquent selon lui de déclencher des violences contre les journalistes. Le diplomate avait également relevé que les commentaires de M. Trump semblaient «faire des émules dans d'autres pays».

Donald Trump a encore mercredi matin critiqué les Nations unies. Il a menacé de réduire l'apport financier des Etats-Unis, principal contributeur, si l'organisation critiquait à nouveau sa reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion