Actualisé 23.12.2019 à 21:30

Hockey sur glace

Le HC Bienne n'y arrive plus

Le HC Bienne a galvaudé une avance de trois buts et menait à 91 secondes de la fin avant de s'incliner contre Zurich (4-5).

de
Sport-Center
À l'image de Stefan Ulmer par Garett Roe, le HCB s'est fait devancer in extremis par les Zurich Lions.

À l'image de Stefan Ulmer par Garett Roe, le HCB s'est fait devancer in extremis par les Zurich Lions.

Le HCB a concédé une cinquième défaite de rang en championnat et termine l'année sur une mauvaise note. Le HC Bienne, pourtant, ne pouvait espérer meilleur départ, lundi contre les Zurich Lions: les Seelandais menaient déjà 3-0 après 15 minutes et 8 secondes de jeu grâce notamment à deux réussites identiques de Tschantré (3e, 1-0) et Rajala (10e, 2-0), qui ont tous deux trouvé la faille depuis le côté gauche à la hauteur de la ligne bleue en armant de puissants slapshots. Le gardien Lukas Flüeler peut plaider coupable sur ces deux premières réussites. La troisième, une percé du Suédois David Ullström (16e) a d'ailleurs mis fin à la soirée de travail du gardien zurichois, remplacé sur le champ par son coach Rikard Grönborg.

Egalisation à 91 secondes du gong

La sortie du gardien des Lions a toutefois eu le mérite de secouer l'équipe zurichoise. Les Lions ont marqué par Krüger avant la première pause (19e, 3-1), avant de finalement revenir à la hauteur des Seelandais au début du dernier tiers lorsque Diem, un ancien de la maison, a trompé Jonas Hiller pour la troisième fois de la soirée (42e, 3-3). Alors que les Lions étaient les plus proches de prendre l'avantage, ce sont les Biennois qui ont trouvé la faille. Salmela, démarqué par Künzle, a remis le HCB sur les rails (54e, 4-3). Les ZSC Lions ont joué leur va-tout en sortant leur gardien alors qu'il restait encore 3 minutes et 12 secondes dans le temps réglementaire. L'égalisation - précédée d'une obstruction non sanctionnée de Roe sur Künzle - est tombée à 91 secondes du gong lorsque Chris Baltisberger a été le plus prompt au rebond (59e, 4-4). En prolongation, les Zurichois ont rapidement pris le dessus en inscrivant le but gagnant après 43 secondes dans le temps additionnel grâce à Prassl (61e, 4-5).

Les Seelandais rejoueront le 2 janvier à Berne avant d'accueillir Lausanne le lendemain.

C.P.

Bienne – Zurich Lions 4-5 ap (3-1 0-1 1-2)

Tissot Arena. 6281 spectateurs.

Arbitres: MM. Salonen, Mollard, Fuchs et Wermeille.

Buts: 3e Tschantré 1-0, 10e Rajala (Fuchs) 2-0, 16e Ullström (Fuchs/ 5 c 4) 3-0, 19e Krüger (Pettersson) 3-1, 35e Krüger (Geering/ 5 c 4) 3-2, 42e Diem (Krüger) 3-3, 54e Salmela (Künzle, Ullström) 4-3, 59e C. Baltisberger (Noreau/ 6 c 5) 4-4, 61e Prassl (Wick) 4-5.

Bienne: Hiller; Salmela, Sataric; Kreis, Fey; Rathgeb, Forster; Ulmer, Gustafsson, Schneider; Fuchs, Ullström, Rajala; Brunner, Cunti, Künzle; Tschantré, Neuenschwander, Schläpfer; Bärtschi. Entraîneur: Törmänen.

Zurich Lions: Flüeler (16e Zürrer); Noreau, Marti; Blindenbacher, Geering; Trutmann, P. Baltisberger; Sutter; Suter, Roe, Wick; Hollenstein, Prassl, Bodenmann; Pettersson, Krüeger, Diem; C. Baltisberger, Schäppi, Pedretti; Sigrist. Entraîneur Grönborg

Notes: Bienne sans Kohler, Moser (Suisse M20), Hügli, Lüthi, Riat, Pouliot (blessés), Holdener ni Tanner (avec la Chaux-de-Fonds). ZSC Lions sans Berni (Suisse M20), Ortio (surnuméraire) Brüschweiler ni Simic (avec GCK Lions). Tir sur le poteau: Roe (21e). Temps mort demandé par Zurich (57e). Zurich sort son gardien au profit d'un sixième joueur de champ (de 56'48 à 58'29).

Pénalités:4 x 2' contre Bienne, 5 x 2' contre ZSC Lions.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!