Hockey - LNA: Le HC Lugano écrase son voisin Ambri-Piotta
Actualisé

Hockey - LNALe HC Lugano écrase son voisin Ambri-Piotta

Le derby tessinois a une nouvelle fois tourné en faveur du HC Lugano (6-0). Le club hôte n'a jamais semblé en danger face au voisin lévantin, dépassé.

par
Luca Tonino - Lugano
Julien Vauclair (à dr.) a marqué deux fois en 19 secondes.

Julien Vauclair (à dr.) a marqué deux fois en 19 secondes.

Hier soir, pour la deuxième fois de la saison, le HC Lugano et Ambri-Piotta étaient opposés en terre tessinoise. Dans ces derbies, si particuliers, la pression du championnat est reléguée au second plan, laissant place à l'affrontement fratricide, qu'aucun ne souhaite perdre.

Lors de la première rencontre, jouée le 24 septembre, les Lévantins s'étaient largement inclinés à la Valascia (1-6) devant 6500 spectateurs. Les pronostiques d'avant-match ne laissaient que peu d'espoir aux Biancoblù (1 victoire et 11 défaites).

Le véritable enjeu était certainement à trouver ailleurs, au bord de la glace. Devant 7125 spectateurs, les fans locaux ont, eux aussi, souhaité marquer leur territoire. «C'est nous qui sommes les vrais tessinois », clamait fièrement le kop luganais. Le public lévantin, lui aussi bruyant, répondaient coup pour coup aux assaut vocaux du voisin. Comblés, les fans de la Resega ont nargué les supporters jusqu'au dernier instant, comme pour leur rappeler que le prochain derby se jouera une nouvelle fois chez eux, à Lugano, le 20 novembre.

Un match à sens unique

Dès l'entame de match, l'équipe maison a installé une grosse pression sur la défense lévantine. Les Luganais ouvraient la marque sur un tir de Chris Bourque, devant un but grand ouvert (9e).

Le 2e tiers commençait très fort. En supériorité numérique, Vauclair profitait d'un excellent travail de Genoway derrière la cage pour inscrire le 2-0 (23e). Moins d'une minute plus tard, le même Vauclair s'offrait un doublé en trouvant la lucarne gauche de Bäumle.

Durant le troisième tiers, Ambri-Piotta lâchait prise, encaissant trois nouveaux buts (Genoway, Bourque et Romy).

Ton opinion