Trendy: Le hérisson rejoint la liste des bébêtes à la mode
Actualisé

TrendyLe hérisson rejoint la liste des bébêtes à la mode

Exit les chihuahas! Désormais, c'est avec le petit mammifère piquant glissé dans son sac à main qu'il faut se faire remarquer.

par
Sandra Imsand

Qu'il est trognon! C'est vrai qu'avec sa taille riquiqui (il tient dans la paume d'une main) et sa bouille adorable, le hérisson a tout pour lui. Il n'en fallait pas plus pour que les fashionistas adoptent la petite boule de piques et l'emmènent partout avec elles. L'objet de cette convoitise s'appelle hérisson pygmée d'Afrique, ou encore hérisson de Madagascar, plus petit que ses cousins européens qui colonisent les jardins sous nos latitudes. Selon les éleveurs, cette espèce est câline, demande très peu de soins et adore être promenée au chaud dans un sac.

Vendus dès 100 fr., ces animaux de compagnie d'un nouveau genre sont proposés dans une grande variété de couleurs. De l'abinos au chocolat, en passant par l'orangé ou le poivre et sel. A tel point que certaines férues de mode (les femmes et fiancées de footballeurs anglais en tête, toujours à l'affût des nouveautés) n'hésitent pas à en acquérir plusieurs, afin de les accorder à leurs tenues et leur sac à main.

De leur côté, les sociétés protectrices des animaux crient au scandale. Pour Peter Schlup, expert en animaux sauvages auprès de la SPA, cette pratique relève de «cruauté envers les animaux». «On n'emmène pas un animal sauvage avec soi. Ce n'est ni un jouet ni un accessoire!» Il rappelle également que depuis l'entrée en vigueur de la nouvelle législation sur la protection des animaux, il est obligatoire d'obtenir une autorisation de détention ainsi qu'une attestation de compétence auprès du vétérinaire cantonal. L'association ProTier a quant à elle rappelé la semaine dernière que les animaux ne constituaient pas de bons cadeaux de Noël.

Après les chihuahas, les hérissons s'imposent donc comme le nouveau compagnon-accessoire. Entre ceux qui sont (déjà) passés de mode et ceux qui restent au top, tour d'horizon des nouveaux animaux de compagnie (ou nac) qui ont fait leur apparition ces dernières années. Et vous, lequel vous fait craquer?

Le toutou, l'indétrônable compagnon à quatre pattes

Chihuahas, carlins ou loulous de Poméranie: la liste des chiens-accessoires ne cesse de s'allonger. C'est Paris Hilton qui a lancé la mode voilà quelques années avec «Tinkerbell», le petit chihuahua qu'elle trimbalait partout dans son sac à main griffé. Mais quand la riche héritière s'est lassée de son accessoire fétiche, le monde a connu une vague d'abandons de chihuahuas sans précédent. Place donc aux loulous de Poméranie et aux carlins, à qui nos ami(e)s les people ont réservé une place de choix. Les premiers ont trouvé refuge chez Eva Longoria, Nicole Richie ou encore Sharon Osbourne. Le carlin, lui, ne quitte plus Jessica Alba. Dans tous les cas, aucune d'entre elles ne manque une occasion de parader, leur chien dans les bras. Jinxie, souris à la caméra!

Un dinosaure miniature à la maison

Vert, à sang froid et recouvert d'écailles, l'iguane ne présente à première vue pas grand intérêt. Sauf que depuis peu, cet ancêtre des dinosaures et son ami camouflé, le caméléon, font fureur dans les animaleries. Le dernier chic, c'est de se promener avec son iguane sur l'épaule afin d'épater la galerie. Moins cher qu'un manteau de fourrure ou même qu'une étole en chinchilla, il produit un effet beaucoup plus impressionnant. Pour les passionnés d'archéologie, l'iguane a un autre avantage: il est un survivant des grands reptiles qui peuplaient la planète il y a de cela quelques millions d'années. «Jurassic Park» à la maison, c'est le top!

Des gerbilles pour Brangelina

L'été dernier, le couple Pitt-­Jolie avait fait plaisir à sa nombreuse descendance en lui offrant un couple de gerbilles. Les acteurs américains avaient tenu à enseigner à leurs enfants la responsabilité que représente un animal domestique. Ils avaient déboursé plus de 86 000 fr. en accessoires divers pour les rongeurs. Résultat de cet achat coup de cœur: les gerbilles étaient devenues, pendant quelques mois, le nouvel animal à la mode que chacun se devait de posséder.

Le sauvage fennec et le lémurien rigolo

Avec sa couleur ocre et ses grandes oreilles, le renard des sables du Sahara est très convoité parmi les amateurs de NAC (nouveaux animaux de compagnie). A tel point qu'il se trouve au centre d'un vaste réseau de marché noir. Les fennecs sont la plupart du temps emmenés illégalement en Europe et détenus dans de petites cages. Et, au passage, dégagent une odeur pestilentielle. Même constat pour les lémuriens (sauf pour l'odeur). Ces mammifères malgaches aux grands yeux (mais oui, les joyeux loustics du dessin animé «Madagascar») sont absolument adorables. Ce qui les rend indispensables aux yeux de propriétaires peu scrupuleux. Résultat: les lémuriens se retrouvent enfermés dans des appartements secs et surchauffés où il servent de jouets vivants pour des enfants. Etre à la mode, d'accord, mais pas à ce point-là...

La rose crevette, l'amie des geeks

Plutôt que de les manger, pourquoi ne pas les élever? En effet, ces dernières années, les crevettes se sont imposées dans les aquariums. Elles supplantent les poissons exotiques aux couleurs flamboyantes, devenant peu à peu le nouvel animal fétiche des geeks écolos. Ces derniers pourront admirer les crustacés dans un environnement protégé. Il suffit d'un aquarium, d'eau, d'algues et de cailloux. Même pas besoin de nourrir les bébêtes: le soleil permet aux algues de produire de l'oxygène et des nutriments. Parions que Bill Gates en possède un plein bocal!

Ton opinion