Actualisé 17.05.2017 à 09:09

Virus Wannacry

Le «héros» fera don des 10'000 dollars reçus

Le jeune chercheur en cybersécurité qui avait freiné la propagation de l'opération de rançonnage Wannacry reversera sa récompense à des œuvres de charité.

de
man
Le virus Wannacry a touché quelque 300'000 ordinateurs dans au moins 150 pays.

Le virus Wannacry a touché quelque 300'000 ordinateurs dans au moins 150 pays.

Keystone

Qualifié de «héros» qui a «sauvé le monde» par la presse pour avoir ralenti la propagation du rançongiciel Wannacry, le chercheur en cybersécurité britannique de 22 ans tweetant à partir de @Malwaretechblog a été récompensé pour son travail.

Il avait trouvé la parade en découvrant et achetant un nom de domaine pour quelques dollars. Sur Twitter, le jeune homme avait avoué qu'il ne savait pas, au moment d'enregistrer le domaine, que la manœuvre suffisait à arrêter le virus et que son action était donc «accidentelle au départ».

Le programme de bug bounty Hacker One, qui récompense la découverte de failles et de vulnérabilités, a montré sa reconnaissance en versant 10'000 dollars au jeune chercheur. Ce dernier souhaitait rester anonyme, mais son identité a notamment été révélée par le Mail on Sunday britannique, qui a retrouvé une photo du jeune homme, surfeur à ses heures perdues, et qui vit encore chez ses parents dans le sud de l'Angleterre.

Le jeune homme a d'ores et déjà fait savoir qu'il ne comptait pas garder l'argent reçu. Une partie de la somme sera reversée à des œuvres de charité, qui doivent encore être choisies. Une autre permettra d'acheter des livres pour des étudiants qui n'ont pas les moyens.

Au courant de son amour pour les pizzas, le jeune chercheur postant souvent des clichés de ce mets sur les réseaux sociaux, une chaîne de restauration britannique en a aussi profité pour lui offrir une année de pizzas gratuites, rapporte le site The Next Web. (man/ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!