Coupe Spengler: Le hold-up de Mannheim
Actualisé

Coupe SpenglerLe hold-up de Mannheim

Dans ce qui devrait rester comme le pire spectacle de la 83e Coupe Spengler, l'Adler Mannheim s'est joué de Karlovy Vary, contre le cours du jeu et aux tirs au but (2-1). Les Allemands ont ainsi mis fin à une série de cinq défaites consécutives (quatre en DEL et une à Davos).

Seulement 28 secondes de jeu restaient à jouer lorsque Mario Scalzo a permis à l'Adler Mannheim d'obtenir le droit de jouer la prolongation, puis finalement les tirs au but. Les Allemands tentaient alors le tout pour le tout, évoluant à 6 contre 5. Le "Rekordmeister" de DEL peut tirer un immense coup de chapeau à son jeune portier Lukas Lang, qui s'est interposé près de 40 fois devant les envois des joueurs de l'Est. Le cerbère de 23 ans a annihilé les velléités offensives tchèques avec brio, lui qui n'avait jusqu'ici participé qu'à cinq rencontres cette saison.

Au terme de ce match d'un niveau technique affligeant, rien n'aura décidément été épargné aux courageux spectateurs. Même la séance de tirs au but a donné lieu à des grands moments de solitudes pour certains attaquants, manquant le cadre d'un bon mètre ou perdant le contrôle du puck au moment de se présenter devant le gardien. Les "Aigles" ont fini par s'imposer lors de la sixième série, sur un envoi de l'ancien Bâlois Justin Papineau.

Battus et donc éliminés de la course à la finale, les Tchèques avaient pourtant pu compter sur une deuxième ligne percutante, au sein de laquelle Zigmund Palffy (37 ans) commence à monter en puissance. Prêté à Karlovy Vary par le club de sa ville natale de Skalica afin de retrouver le rythme en vue d'une éventuelle sélection avec l'équipe de Slovaquie pour les JO de Vancouver, l'homme aux 732 points en 708 matches de NHL avait ouvert la marque lors de la première période.

(si)

Ton opinion