Actualisé 07.10.2010 à 10:21

JardinageLe jardin se prépare en automne

La fin de la belle saison ne signifie pas que l'on peut «se tourner les pouces» jusqu'au printemps. Bien au contraire!

de
Catherine Muller
Quelques coups de bêche en automne ne doivent pas faire perdre le sourire.

Quelques coups de bêche en automne ne doivent pas faire perdre le sourire.

Si les thermomètres affichent cette semaine des valeurs encore quasi estivales, c'est bien la saison dite «morte» qui prend le relais en douceur sous nos latitudes. Et pas question de ranger pelles, bêches et autres cisailles à main au fond de la cabane de jardin! «Il y a beaucoup de choses à faire. L'automne, c'est par exemple la saison idéale pour procéder au nettoyage et au taillage de certains arbres», ­explique Alain Beun, responsable de la Jardinerie de Saint-Triphon (VD). «Et puis, il faut également les nourrir avec de l'engrais, qui agira au niveau des racines. Ils seront ainsi beaucoup plus vigousses, une fois le printemps revenu.»

Octobre est également le mois idéal pour procéder à la plantation des bulbes et autres arbustes (lire ci-dessous). Ceux-ci auront le temps de commencer à s'enraciner convenablement avant l'arrivée des premiers grands froids. Et la terre reste plus humide, ce qui leur est favorable.

Enfin, pour tous ceux dont le «jardin» se limite à quelques plantes en pot dans leur appartement, il leur suffit simplement de réduire l'arrosage et de stopper l'apport d'engrais durant quelques mois.

Plantes exotiques sous emballage

Si les plantes indigènes supportent sans trop de problèmes les grands froids, celles aux origines méditerranéennes, comme les oliviers et les palmiers – qui sont de plus en plus prisées – ont besoin d'un petit coup de main pour passer l'hiver. «Lorsqu'il commence à faire froid, il faut soit les rentrer, soit les emballer», explique, Nicolas Brönnimann, directeur du Garden-Centre de Noville (VD). A ne pas négliger non plus: l'arrosage. «En pot, il faut leur donner un bon apport d'eau une fois toutes les trois-quatre semaines.»

Petit bulbe deviendra grand

Pour voir son jardin «colonisé» par les narcisses, tulipes, lys et autres jacinthes dès les premières chaleurs, c'est maintenant qu'il faut mettre en terre les bulbes (de début octobre jusqu'à fin novembre). L'idéal étant de se les procurer au plus près du moment où ils seront plantés. En effet, les bulbes sont plutôt fragiles et peuvent vite s'abîmer s'ils ne sont pas conservés dans un endroit sec et frais.

Ce n'est plus le «roi de la haie»

Grand classique de la haie taillée, le thuya (photo) est en sérieuse perte de vitesse. «Il y a encore une quinzaine d'années, il était très prisé. Mais désormais, il ne représente plus qu'environ 5% de nos ventes de plantes de haies, explique Nicolas Brönnimann. En plus d'être démodé, il est souvent touché par la maladie.» Pour planter une haie, l'automne est aussi la bonne période.

Les couleurs vives ont la cote

Bien connus pour être de grands frileux, les géraniums cèdent leur place en automne à des arrangements de saison. Si les bacs composés essentiellement de pensées et de bruyères ont longtemps constitué un «must», une nouvelle tendance est en train de s’imposer. «Depuis environ trois ans, nos clients apprécient énormément les arrangements plus «flashy», qui affichent des couleurs vives, constate Alain Beun. Les bacs deviennent de moins en moins classiques, on remarque que les gens osent davantage.» Voilà qui permettra, peut-être, à certains d’éviter le fameux spleen automnal!

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!