Suisse/France: Le jazz se joue des pays
Actualisé

Suisse/FranceLe jazz se joue des pays

Jazzcontreband, le festival transfrontalier, s'offre un menu copieux pour célébrer ses 13 ans.

par
Myriam Genier

Le chiffre 13 n'est pas à craindre car la nouvelle édition de cette grande manifestation s'annonce de toute beauté: 47 concerts dans 15 salles de Suisse romande et de France voisine s'offriront aux amateurs de jazz. Le Chat Noir de Carouge, l'AMR de Genève, l'Usine à Gaz de Nyon, l'Echandole d'Yverdon, le Théâtre du Crochetan de Monthey, le Château Rouge d'Annemasse, l'Espace Novarina de Thonon-les-Bains, le Brise Glace d'Annecy ou le Centre culturel de Sallanches, sont quelques-uns des lieux qui accueilleront les « bands » de jazz du festival.

Parmi eux, de nombreux jeunes musiciens suisses et français, mais aussi des artistes confirmés de niveau international. Ainsi, le trompettiste franco-suisse Erik Truffaz présentera son «Paris Project» avec Sly Johnson, du Saïan Supa Crew, les Britanniques du Neil Cowley Trio, qui ont battu des records de ventes au pays de Sa Gracieuse Majesté, seront également de la partie. Tout comme David Reinhardt (petit-fils de Django), le jeune Suédois Magnus Lindgren, la belle chanteuse et pianiste brésilienne de bossa-nova Eliane Elias ou le Français Guillaume de Chassy, qui mêle des projections vidéo à ses notes de piano.

Et après Jazzcontreband, les amateurs de la note bleue pourront encore se délecter de leur musique préférée avec Jazz Onze +, qui se tiendra à Lausanne du 28 octobre au 1er novembre.

Jazzcontreband.

Du 8 au 24 octobre.

Ton opinion