Sauvetage à Genève: «Le jeune chat a dû rester empalé près de 24 heures»
Actualisé

Sauvetage à Genève«Le jeune chat a dû rester empalé près de 24 heures»

Un félin est tombé sur un arbuste dans le parc des Evaux, à Onex (GE). Les pompiers ont mis plus de trois heures pour le tirer de son mauvais pas mercredi.

par
Julien Culet
1 / 10
Un chat empalé sur une branche a été découvert mercredi dernier par une promeneuse.

Un chat empalé sur une branche a été découvert mercredi dernier par une promeneuse.

SOS Chats
Les pompiers volontaires d'Onex ont dû intervenir.

Les pompiers volontaires d'Onex ont dû intervenir.

SOS Chats
L'intervention a duré plus de trois heures.

L'intervention a duré plus de trois heures.

SOS Chats

Le jeune chat a eu de la chance qu'une promeneuse se balade dans le parc des Evaux, mercredi dernier, dans l'après-midi. Le félin était littéralement empalé au niveau de la hanche sur une branche qui sortait du sol. «Il a dû vouloir échapper à des chiens en grimpant à un arbre. Il a sans doute glissé et est tombé», suppose Valérie Derivaz, présidente de l'association SOS Chats, intervenue sur les lieux. Si elle privilégie la piste accidentelle, elle a déclaré le cas aux Affaires vétérinaires. D'après elle, le matou «est resté près de 24 heures dans cette situation. La blessure était dans un sale état et des mouches y avaient pondu des œufs.»

Plus de trois heures ont été nécessaires pour dégager l'animal âgé d'environ 2 ans. Les pompiers volontaires de la commune genevoise ont d'abord scié la branche au-dessus du chat puis il a été endormi pour pouvoir couper l'autre extrémité. «Ça a mis du temps car nous ne voulions pas qu'il bouge et qu'il aggrave sa blessure», poursuit Valérie Derivaz. Le petit maladroit a ensuite été transporté chez le vétérinaire, où un morceau de bois d'une vingtaine de centimètres a été retiré.

Tout près d'une issue fatale

Le minet a échappé de peu à une issue fatale. «La branche a juste touché le gras, au niveau de la hanche, précise la présidente de SOS Chats. A quelques millimètres près, il transperçait l'artère fémorale ou la paroi abdominale.» Il a été opéré vendredi pour retirer les chairs nécrosées. Depuis, il se porte chaque jour mieux. «Il a commencé à se lever mardi. Il mange normalement. Il était pourtant très stressé par ce qu'il a vécu car des bêtes ont dû l'embêter pendant la nuit.»

L'association a nommé le petit miraculé Vlad, du nom du prince roumain qui avait pour habitude d'empaler ses ennemis et qui a inspiré le personnage de Dracula. «Ce n'est pas un chat sauvage, il est très gentil», précise Valérie Derivaz. Elle espère désormais que ses propriétaires se déclarent pour récupérer leur chat, non pucé.

La vidéo du sauvetage:

Vlad se porte mieux

Vlad est rentré chez lui

La propriétaire du félin s'est annoncée jeudi à l'association SOS Chats. Elle l'a reconnu dans le journal. Elle a pu récupérer le jeune convalescent, qui s'appelle en réalité Alf.

Ton opinion