Actualisé 27.07.2012 à 10:55

Drame familial en Savoie

Le jeune souffrait de troubles psychiatriques

Le jeune soupçonné d'avoir tué son père et son frère de huit ans en Savoie avait souffert par le passé de troubles psychiatriques.

C'est dans ce chalet alpin que le drame s'est joué.

C'est dans ce chalet alpin que le drame s'est joué.

Le jeune ayant abattu jeudi son père et son frère de huit ans en Savoie avait souffert par le passé de troubles psychiatriques, a révélé à l'AFP vendredi le parquet de Chambéry, qui a demandé que le gardé à vue soit examiné par un psychiatre. «Il a déjà eu des troubles psychiatriques. Le parquet a missionné un expert psychiatrique pour faire un examen», a déclaré le procureur de la République de Chambéry, Jean-Pierre Valensi.

Des témoignages de voisins recueillis sur place le laissaient déjà entendre. Les enquêteurs étudient l'hypothèse d'une préméditation. Le suspect, arrêté au domicile familial de Bozel et placé en garde à vue à la gendarmerie d'Albertville, a fait l'objet d'une première audition dans la nuit.

Il est soupçonné également d'avoir grièvement blessé son deuxième frère de 17 ans. La mère du suspect serait arrivée au domicile alors que son fils était en train de tirer sur ses proches ou qu'il venait de le faire. Elle a pu s'enfuir et donner l'alerte.

Une arme retrouvée au domicile

Une arme, qui serait celle du crime, a été retrouvée au domicile familial. Elle n'avait pas été achetée récemment, a précisé le procureur. Selon les premiers éléments de l'enquête, la mère du suspect serait arrivée jeudi après-midi au domicile alors que son fils était en train de tirer sur ses proches ou qu'il venait de le faire. Elle a pu s'enfuir et donner l'alerte.

Les enquêteurs se sont penchés vendredi sur sa personnalité et sur de possibles dissensions liées au fait que le fils travaillait dans l'entreprise paternelle. «Ils n'avaient pas de mauvaises relations a priori», a précisé le procureur. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!