Guerre en Ukraine: Le jour où Biden a perdu ses nerfs face à Zelensky

Publié

Guerre en UkraineLe jour où Biden a perdu ses nerfs face à Zelensky

Lors d’un entretien en juin, le président américain a haussé le ton face à son homologue ukrainien. Celui-ci réclamait davantage d’aide alors que Biden venait de débloquer un milliard de dollars.

Le président américain a demandé à son homologue de se montrer un peu plus reconnaissant.

Le président américain a demandé à son homologue de se montrer un peu plus reconnaissant.

AFP

Depuis le début de la guerre en Ukraine, Joe Biden et Volodymyr Zelensky se parlent fréquemment au téléphone. Si les relations entre le président américain et son homologue ukrainien sont globalement bonnes, quelques tensions se font parfois sentir. NBC News raconte en effet qu’au mois de juin, le démocrate s’est emporté contre son interlocuteur lors d’une conversation téléphonique. Lors de cet entretien, Biden a annoncé à Zelensky qu’il avait donné son feu vert à une nouvelle aide militaire à hauteur d’un milliard de dollars.

Mais à peine le dirigeant américain avait-il fini sa phrase, que le président ukrainien s’est mis à dresser la liste de tout ce dont il avait encore besoin et qu’il n’obtenait pas, selon le média américain. À ce moment-là, Joe Biden a perdu ses nerfs, rapportent des sources proches du démocrate. Celui-ci a haussé le ton, rappelant à son interlocuteur que les Américains s’étaient déjà montrés bien généreux et que son administration ainsi que l’armée travaillaient dur pour l’Ukraine. Biden a ensuite demandé à Zelensky de se montrer un peu plus reconnaissant.

Lors de l’annonce officielle de cette nouvelle aide américaine, le président ukrainien a publié un communiqué pour remercier son homologue des États-Unis. Depuis cet accrochage, la relation entre les deux dirigeants n’a cessé de s’améliorer. D’autres appels téléphoniques et aides américaines ont été annoncés par la suite. Selon la NBC, la réaction de Joe Biden montre toutefois que celui-ci est conscient du fait que le soutien du Congrès et de l’opinion publique face à l’envoi de milliards de dollars en Ukraine commence à faiblir.

(joc)

Ton opinion

250 commentaires