Actualisé 17.05.2017 à 07:21

France

Le jour où Sarkozy a failli frapper Edouard Philippe

Le nouveau Premier ministre et l'ex-président n'ont jamais eu d'atomes crochus, c'est le moins que l'on puisse dire. La situation avait d'ailleurs failli dégénérer en 2002.

de
joc
Nicolas Sarkozy (arrière-plan) et Edouard Philippe ne partiront pas en week-end ensemble.

Nicolas Sarkozy (arrière-plan) et Edouard Philippe ne partiront pas en week-end ensemble.

AFP

Nommé lundi Premier ministre d'Emmanuel Macron, Edouard Philippe a la réputation d'être à l'aise avec le positionnement ni droite, ni gauche. Une chose est sûre: l'homme n'est pas un grand fan de Nicolas Sarkozy. Le maire du Havre est un fidèle d'Alain Juppé et n'a jamais eu d'affinités particulières avec l'ancien président. Les deux hommes s'entendent si mal que la situation a bien failli dégénérer un jour de 2002, raconte «Le Monde». Petit retour en arrière.

Congrès fondateur de l'UMP, 17 novembre 2002 au Bourget. Alain Juppé est candidat à la présidence du parti mais Nicolas Sarkozy est bien décidé à lui voler la vedette. Pour s'assurer une arrivée triomphale, il fait exprès d'arriver plus tôt que Juppé. Mais Edouard Philippe, bras droit du maire de Bordeaux, veille au grain et fait en sorte de contrecarrer les plans du futur président de la République.

«Toi, tu ne me refais jamais ça!»

Vexé, Nicolas Sarkozy demande à voir Edouard Philippe en tête à tête. L'actuel Premier ministre a lui-même raconté cet entretien musclé: «Dans la loge, il s'avance vers moi. Il me tape contre le poitrail avec le poing, et lâche: «Toi, tu ne me refais jamais ça!» Il continue, je repousse son bras, nous sommes tous les deux déséquilibrés. Cela aurait pu déraper… Finalement, il s'est calmé d'un coup et moi j'étais flageolant».

En 2005, dans «l'Opinion», Edouard Philippe avait cependant nuancé son animosité envers Nicolas Sarkozy: «Je n'ai jamais été sarkozyste. Mais globalement, je dis beaucoup moins de mal de lui que ceux qui le soutiennent ou qui l'ont soutenu».

En décembre 2014, il était revenu sur l'incident sur le plateau de «On n'est pas couché»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!