Le journal de Benito Mussolini retrouvé à Bellinzone
Actualisé

Le journal de Benito Mussolini retrouvé à Bellinzone

Des journaux intimes tenus par Benito Mussolini entre 1935 et 1939 ont été retrouvé à Bellinzone (TI), a annoncé samedi le sénateur italien Marcello Dell'Utri, qui dit être en sa possession.

Le texte devrait être bientôt publié.

Les cinq journaux intimes se trouvaient chez les enfants d'un des partisans qui ont arrêté le «Duce» le 26 avril 1945 à Dongo, sur le lac de Côme, a déclaré M. Dell'Utri lors d'une réunion à Udine.

L'élu de Forza Italia, le parti de Silvio Berlusconi, a dit en avoir pris connaissance chez un notaire de Bellinzone qui l'avait appelé. Il a également fait état d'une expertise selon laquelle le document est authentique.

Jusqu'à la veille de la guerre

«Il s'agit de réflexions qui vont de 1935 à 1939, pratiquement jusqu'à la veille de l'invasion allemande de la Pologne. Ce sont des réflexions intéressantes et d'une valeur indiscutable», a précisé le sénateur, bibliophile émérite.

«Le 30 ou le 31 août 1939», selon M. Dell'Utri, Benito Mussolini écrit ainsi que «nous ne pouvons pas et ne devons pas prendre les armes - que de toute façon nous n'avons pas». Il note également que les Allemands «sont actuellement nos alliés, mais qu'ils pourraient devenir d'un moment à l'autre nos ennemis».

Marcello Dell'Utri a indiqué avoir eu «des frissons» à la lecture de ce journal. Cette découverte lui a «fait plaisir parce qu'il s'agit de choses qui sont belles et intéressantes», a-t-il ajouté, regrettant le battage fait autour de cette affaire.

Négociations en cours

Le texte se trouve actuellement «dans le coffre-fort d'un notaire», en attendant d'obtenir le feu vert des héritiers à sa publication, a précisé dimanche le sénateur. Des négociations sont actuellement en cours.

Plusieurs historiens interrogés par la presse se sont en revanche d'emblée montrés sceptiques. «Depuis 20 ans il y a eu de nombreuses soi-disant découvertes de ce genre mais aucune ne s'est jamais révélée authentique» a déclaré au Corriere della Sera Valerio Castronovo, un historien spécialiste de cette période.

Benito Mussolini a accédé au pouvoir en octobre 1922, à la suite de la «marche sur Rome» menée par les fascistes. Le Duce et sa compagne Clara Petacci ont été capturés le 26 avril 1945 par un groupe de partisans de la 52e brigade «Garibaldi» à Dongo, alors qu'ils tentaient de gagner la Suisse. Le dictateur en fuite était vêtu d'un uniforme allemand.

Benito Mussolini et Clara Petacci avaient été fusillés deux jours plus tard. Leurs corps et ceux de cinq autres chefs fascistes avaient été exposés en place publique à Milan, pendus par les pieds.

(ats)

Ton opinion