Actualisé 30.09.2011 à 10:58

Médias Le journal de Bignasca bouté hors des écoles

Le journal de Giuliano Bignasca n'est plus le bienvenu dans les écoles tessinoises.

Le ton du journal de Giuliano Bignasco dérange.

Le ton du journal de Giuliano Bignasco dérange.

Près de 150 enseignants, politiciens et artistes tessinois unissent leurs forces pour faire bannir des écoles le journal dominical de Giuliano Bignasca «Il mattino della Domenica». Vendredi, ils ont publié une annonce d'une pleine page dans le quotidien «Corriere del Ticino».

Le journal dominical de M.Bignasca n'est pas compatible avec les valeurs à transmettre aux enfants, expliquent-ils. Il est certes légitime de critiquer les institutions et les politiciens d'un autre bord, mais le ton du journal se limite aux menaces, insultes et moqueries, dénoncent-ils.

Les jeunes obtiennent ainsi une image complètement fausse des relations sociales. Les femmes, les étrangers et les intellectuels sont particulièrement victimes des vulgaires attaques verbales du «Mattino della Domenica», souligne le groupe.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!