Canada: Le journal "Globe and Mail" va réduire ses effectifs de 10%
Actualisé

CanadaLe journal "Globe and Mail" va réduire ses effectifs de 10%

La direction du quotidien canadien de référence "The Globe and Mail" compte réduire ses effectifs de 10%, soit entre 80 et 90 postes en moins.

Elle mise sur des départs volontaires mais n'exclut pas la possibilité de procéder à des licenciements.

L'éditeur en chef Philip Crawley a informé vendredi les employés qu'il allait offrir des départs volontaires dans les prochaines semaines, est-il indiqué sur le site internet du quotidien de Toronto. Selon lui, la version imprimée du journal fait face à une forte baisse de ses revenus publicitaires.

La direction du journal s'attend à une réduction des revenus publicitaires d'environ 40 millions de dollars (37 millions de francs) pour l'année fiscale en cours. "The Globe and Mail" emploie près de 800 personnes.

Il y a moins d'un mois, le premier groupe de presse écrite du Canada, Corporation Sun Media, avait annoncé la suppression d'environ 600 emplois, 10% de l'effectif total, en raison du ralentissement économique, de la hausse des coûts et de la baisse des revenus publicitaires et des tirages.

En novembre, un autre groupe de presse d'envergure, Canwest Global Communications, avait annoncé la suppression de 560 postes, soit 5% de ses effectifs. (ats)

Ton opinion