Médias suisses: Le journal «Le Temps» va licencier
Actualisé

Médias suissesLe journal «Le Temps» va licencier

Le journal «Le Temps», en proie à des difficultés économiques, va licencier du personnel.

Le quotidien n'a pas indiqué l'ampleur des suppressions d'emploi ni les départements concernés. Mais la directrice Valérie Boagno a admis que ce redimensionnement allait sans doute avoir un impact sur l'offre journalistique.

Le plan de licenciement sera accompagné d'un plan social, a précisé la directrice générale, dans une interview à l'émission «Forum» de la RTS. Le personnel a été informé mardi.

«La décision affectera le journal»

Elle n'a pas confirmé le nombre de suppressions de postes articulés dans les couloirs de l'entreprise. Une période de consultation va s'ouvrir dès mercredi jusqu'au 23 novembre et elle pourrait déboucher sur différents scénarios, a-t-elle indiqué.

Valérie Boagno a confirmé que ces mesures répondaient à une nécessité économique, les recettes du journal étant en baisse constante. Six postes avaient déjà été supprimés en 2009. Mais la décision affectera le journal, a-t-elle dit. «Elle va ouvrir une réflexion nécessaire sur l'offre future», ajoutant qu'il faudrait se pencher sur les nouveaux supports à disposition des médias. (ats)

Ton opinion