Irak: Le journaliste lanceur de chaussures a été battu
Actualisé

IrakLe journaliste lanceur de chaussures a été battu

Le juge irakien chargé d'enquêter sur l'affaire de jets dee chaussures sur George W. Bush a déclaré que le journaliste Muntadhar al-Zeidi, placé en détention pour avoir lancé ses chaussures sur le président américain George W. Bush, porte des signes de coups et semble avoir été battu.

Le juge Dhia al-Kinani a précisé vendredi que le journaliste portait des ecchymoses sur le visage et autour des yeux. Le juge a ajouté que le journaliste n'a pas porté d'accusation formelle sur ces blessures.

Il a confirmé que Montadhar al-Zeidi a écrit jeudi au Premier ministre irakien Nouri al-Maliki pour demander à être gracié.

«Il est trop tard maintenant pour regretter l'acte grave et laid que j'ai commis», écrit le journaliste irakien dans sa lettre lue à l'Associated Press par le porte-parole de Nouri al-Maliki, Yassine Majid.

Dans sa missive, il se souvient d'avoir interviewé le Premier ministre chez lui en 2005. A l'époque, le chef du gouvernement lui avait dit de se considérer chez lui. «Alors je vous demande votre grâce», poursuit le journaliste, cité par Yassine Majid.

Le président irakien Jalal Talabani peut accorder une grâce sur recommandation du Premier ministre, sauf pour certaines infractions, dont les crimes internationaux. D'après des responsables irakiens, Muntadhar al-Zeidi pourrait être inculpé d'insulte à dignitaire étranger, ce qui est passible de deux ans de prison.

La vidéo du lancé de chaussures

(ap)

Ton opinion