Coronavirus - Le Jura ouvre la vaccination à sa population dès 16 ans
Publié

CoronavirusLe Jura ouvre la vaccination à sa population dès 16 ans

Le canton étend la vaccination à toute la population à partir de 16 ans dès le 6 mai. Ceci grâce à l’augmentation des livraisons des deux vaccins actuellement approuvés en Suisse.

«Je me suis fait vacciner car je ne veux vraiment pas être le vecteur de cette maladie», dit René Prêtre, le célèbre chirurgien cardiaque pédiatrique qui participe à la campagne en faveur de la vaccination.

«Je me suis fait vacciner car je ne veux vraiment pas être le vecteur de cette maladie», dit René Prêtre, le célèbre chirurgien cardiaque pédiatrique qui participe à la campagne en faveur de la vaccination.

Canton du Jura

Bonne nouvelle pour la population jurassienne. Le canton a décidé d’ouvrir la vaccination contre le Covid-19 à tous ses citoyens dès l’âge de 16 ans. Ceci dès le 6 mai prochain. Cette ouverture est rendue possible grâce à l’augmentation des livraisons des vaccins de Moderna et de Pfizer, essentiellement en mai et juin, et un renforcement important du dispositif cantonal, explique le gouvernement dans un communiqué jeudi.

Dès le jeudi 6 mai prochain, toutes les personnes nées avant 2005 et habitant dans le canton du Jura pourront y prétendre en prenant rendez-vous directement via le Guichet virtuel cantonal ou en appelant la hotline cantonale 032 420 99 00. Le canton précise que les jeunes de 16 et 17 ans doivent s’inscrire en contactant la hotline car pour cette catégorie d’âge seul le vaccin Pfizer est formellement approuvé. En outre, dès le 6 mai, les distinctions par catégories disparaîtront.

Dès le 6 mai également, le Centre cantonal de vaccination (CEVAC) à Courtételle sera ouvert 6j/7 de 8h à 20h, avec une ouverture prolongée possible certaines soirées jusqu’à 22h, annonce encore le gouvernement qui précise qu’il souhaite aussi intégrer encore davantage les pharmacies et les médecins «afin de garantir la proximité sur l’ensemble du territoire cantonal». La policlinique de l’HJU - site de Porrentruy - permettra également la vaccination en semaine. Le rythme de vaccination sera ainsi supérieur à 800 injections par jour, soit 20’000 injections par mois.

Offrir des perspectives

En élargissant ainsi la vaccination, le gouvernement entend offrir des perspectives positives à l’ensemble de la population sans considération liée à l’âge. D’autant que les personnes vulnérables qui le souhaitaient sont sur le point d’être complètement vaccinées, précise-t-il. À ce jour, plus 10% de la population jurassienne a reçu les deux doses, auxquels il faut ajouter 9% de celle-ci qui a déjà reçu une première dose. Ces chiffres placent le canton du Jura dans la moyenne suisse.

Par ailleurs, afin de convaincre un maximum de citoyens de se faire vacciner, le canton du Jura va lancer la semaine prochaine une campagne de communication qui durera jusqu’au début de l’été. Huit ambassadeurs, dont le célèbre chirurgien cardiaque pédiatrique René Prêtre, y ont pris part. Tous raconteront dans des capsules vidéo pourquoi ils ont accepté la piqûre.

(cht/comm)

Ton opinion

63 commentaires