Le Jura teste avec succès les devoirs sur lnternet
Actualisé

Le Jura teste avec succès les devoirs sur lnternet

Pionnier, le canton du Jura a développé un site ludique de devoirs surveillés en ligne.

«Depuis le passage à la 3D, la fréquentation augmente», se réjouit Cyril Jeanbourquin. L'enseignant a codéveloppé le site, mandaté par le Centre d'émulation du Jura. En un mois, 737 élèves du primaire et du secondaire (le Jura en compte 9000) se sont branchés sur la nouvelle version du site, inauguré fin septembre.

Le forum, en temps réel, apparaît comme une salle de classe. L'élève se choisit un personnage virtuel, qui apparaît dans la classe lorsqu'il se logue et disparaît lorsqu'il s'en va. Les profs sont vus de dos et gardent l'anonymat. «Ils ne ressemblent pas aux profs réels», avertit M. Jeanbourquin.

L'idée est de créer un vrai dialogue entre l'élève et l'enseignant. Les règles du jeu ont d'ailleurs été modifiées: pour éviter les insultes entre élèves, le site est depuis la semaine passée soumis à des heures d'ouverture: 18 h 30-19 h 30 les lundis, mardis et jeudis. Trois enseignants par soir se relaient pour répondre dans toutes les branches. Les maths, le français et l'allemand sont les plus sollicitées.

Pas de doublon avec les devoirs en classe: «Les questions ne sont pas les mêmes. Certains, trop timides, osent poser des questions sur le Net qu'on n'a jamais entendues en classe.» Le forum ne compte pas de fidèles: «C'est un service que les élèves utilisent en cas de besoin, pas un club», constate Cyril Jeanbourquin. Chacun peut aussi consulter les archives en ligne.

Emmanuelle Robert

Ton opinion