Actualisé 30.06.2020 à 15:43

Coronavirus

Le Jura veut que chacun fasse une réserve de masques

Face à une recrudescence de cas de Covid-19 , et par crainte de l’arrivée d’une deuxième vague, le gouvernement demande à la population de se munir, et d’utiliser, les masques d’hygiène.

Le gouvernement recommande l’achat d’une boîte de 50 masques par personne, à partir de 10 ans.

Le gouvernement recommande l’achat d’une boîte de 50 masques par personne, à partir de 10 ans.

KEYSTONE

Le Canton du Jura s'inquiète de la résurgence des cas de Covid-19 sur son territoire. Le gouvernement recommande ainsi à la population d’acheter une boîte de 50 masques chirurgicaux par personne âgée de plus de 10 ans.

Le constat fait mardi à Delémont par le président du gouvernement jurassien, Martial Courtet, et le ministre de la Santé, Jacques Gerber, survient après la confirmation de six cas testés positifs depuis vendredi. Et ce chiffre remonte à dimanche soir. Ce qui donne à penser que le Jura, à l'instar d’autres régions, fait face à une résurgence du virus. L’exécutif invite ainsi tous les Jurassiens âgés de plus de 10 ans à faire l’acquisition d’une boîte de 50 masques de protection en pharmacie, droguerie et dans le commerce de détail.

Spectre de la deuxième vague

L'idée consiste à en porter lorsque la distance de 1,5 mètre ne peut pas être respectée, comme dans les transports publics ou les grandes surfaces, particulièrement lors de forte affluence. La constitution d’une telle réserve est aussi préconisée pour faire face à une éventuelle deuxième vague pandémique.

Les personnes bénéficiant du subside complet LAMal auront par ailleurs la possibilité de se faire remettre gratuitement des masques, ont précisé les deux ministres. Les modalités de distribution leur seront directement communiquées.

Gestes barrières toujours en vigueur

Au-delà du port du masque, et concernant les manifestations ou rassemblements de plus de 30 personnes, le gouvernement jurassien a confirmé l’obligation d’annonce via un formulaire en ligne. Les gestes barrières doivent en outre continuer à être strictement respectés au quotidien, ont-ils insisté.

L'exécutif cantonal recommande aussi le téléchargement de l’application de traçage SwissCovid. Les cafetiers et restaurateurs sont instamment incités à veiller à l’application des mesures de précaution (hygiène des mains, distance entre les tables, etc.) et le traçage.

Enfin, pendant les vacances, seul le centre de dépistage de Courroux, à côté de Delémont, restera ouvert durant l’été, du 6 juillet au 14 août. Mais il proposera des horaires élargis en fonction d'une «demande qui est en forte hausse ces derniers jours», a conclu Jacques Gerber.

(ATS)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
58 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Maelle

01.07.2020 à 18:59

Nous sommes 5 en famille carton de 50 pces plus de 45-. Budget 220-. Pfffff

Le jurassien du Gros Seuc

01.07.2020 à 14:33

Autant louable soit ce motif...Fatiguant, ce canton est épuisant. Ils ont trop à se prouver toujours e besoin de faire mieux que tout le monde avant tout le monde. Je suis jurassien mais à la longue ça épuise.. Exemple le système en ligne pour les impôts au lieu-dit de faire comme tout le monde un site du canton qui me change pas er me génére pas de coût, ils font Suisse ID, clé usb un jour, ensuite envoyer sa pièce identité à un organisme quelque année après etc etc. Et c'est toujours aussi minable. Faire simple ? Ne pas se différencier ? C'est trop dur

CQFD

01.07.2020 à 06:46

Des bons conseils oui! Mais, masques remboursés par les complémentaires et les autres personnes? Celles qui n’ont pas les moyens de se payer des complémentaires n’ont pas non plus les moyens de se payer des masques...