Procès Jackson : Le jury a commencé à délibérer
Actualisé

Procès Jackson Le jury a commencé à délibérer

Le jury a commencé vendredi ses délibérations dans le procès du Dr Conrad Murray, poursuivi pour homicide involontaire pour la mort de Michael Jackson, devant la Cour supérieure de Los Angeles.

Le verdict pourrait être annoncé dans la nuit de vendredi à samedi.

Composé de sept hommes et cinq femmes, le jury, convoqué à 8H30 (16h30 en Suisse), s'est réuni à huis pour décider du sort du Dr Murray , accusé d'avoir fait preuve de «négligence criminelle» dans les soins apportés à Michael Jackson.

Le «roi de la pop» a succombé le 25 juin 2009 à l'âge de 50 ans à une «grave intoxication» au propofol, un puissant sédatif qu'il utilisait comme somnifère avec la complicité de son médecin, qui a reconnu lui en avoir administré le matin de sa mort.

Le Dr Murray, un cardiologue de 58 ans, risque jusqu'à quatre ans de prison en cas de condamnation. Devant le tribunal, les fans attendaient avec impatience le verdict, qui pourrait intervenir dès vendredi. Sur leurs pancartes, on pouvait lire: «Un ticket pour la prison» ou «En prison et jetez la clé!».

Tami Capps, venue de l'Oklahoma (centre) était confiante dans une délibération rapide. «Le jury en a suffisamment entendu. Nous en avons tous suffisamment entendu», a-t-elle dit à la chaîne de télévision HLN.

Preuves «accablantes»

Lors de son réquisitoire, jeudi, le procureur David Walgren a qualifié d'»accablantes» les preuves de la culpabilité du médecin, qu'il accuse d'avoir «abandonné» son illustre patient.

L'avocat de la défense a plaidé pour sa part que le Dr Murray n'était pas poursuivi pour ce qu'il avait fait mais «pour les actes de Michael Jackson».

La défense a plaidé pendant le procès que le chanteur s'était auto-injecté une dose mortelle de propofol pendant que son médecin avait le dos tourné.

Le Dr Murray «n'avait pas le contrôle de la situation», a estimé son avocat. Il n'était qu'un «petit poisson dans un grand étang aux eaux troubles».

(ats)

Ton opinion