Actualisé 14.05.2015 à 15:11

Procès de BostonLe jury reprend ses délibérations

Les douze membres du jury du procès des attentats de Boston doivent décider, depuis mercredi, si l'accusé Djokhar Tsarnaev doit être condamné à la prison à perpétuité ou à la peine de mort.

1 / 192
29.01.2016 L'un des auteurs des attentats de Boston, qui ont fait trois morts et 264 blessés en 2013, a interjeté appel vendredi de sa condamnation à mort prononcée en juin dernier.

29.01.2016 L'un des auteurs des attentats de Boston, qui ont fait trois morts et 264 blessés en 2013, a interjeté appel vendredi de sa condamnation à mort prononcée en juin dernier.

AFP/--
06.07.15 Djokhar Tsarnaev, a réclamé lundi un nouveau procès, moins de deux semaines après sa condamnation à mort.

06.07.15 Djokhar Tsarnaev, a réclamé lundi un nouveau procès, moins de deux semaines après sa condamnation à mort.

AFP
24.06 L'auteur des attentats de Boston Djokhar Tsarnaev est resté silencieux, mercredi, lors d'une audience au cours de laquelle il s'est fait formellement imposer la peine de mort, et durant laquelle des victimes et des proches ont pu prendre la parole et s'adresser au jeune homme de 21 ans.

24.06 L'auteur des attentats de Boston Djokhar Tsarnaev est resté silencieux, mercredi, lors d'une audience au cours de laquelle il s'est fait formellement imposer la peine de mort, et durant laquelle des victimes et des proches ont pu prendre la parole et s'adresser au jeune homme de 21 ans.

Michael Dwyer

Après plus de deux mois de procès, les jurés avaient brièvement commencé leurs délibérations mercredi après-midi. Dans ses déclarations finales, l'accusation avait décrit le jeune musulman d'origine tchétchène de 21 ans comme un terroriste sans remords, méritant la mort. La défense avait plaidé à l'inverse pour la réclusion à perpétuité pour un «enfant perdu», sous l'influence de son frère aîné radicalisé.

Les attentats de Boston, le 15 avril 2013, avaient fait 3 morts et 264 blessés, quand deux bombes artisanales avaient explosé près de la ligne d'arrivée du célèbre marathon de la ville. C'était le plus grave attentat dans un espace public aux Etats-Unis depuis le 11-Septembre.

Perpétuité ou mort

Djokhar Tsarnaev avait été reconnu coupable le mois dernier des attentats et de la mort d'un policier tué trois jours plus tard dans sa voiture. Sur les 30 chefs d'accusation retenus contre lui, 17 sont passibles de la peine de mort. Cette dernière phase du procès vise à présent à déterminer la peine à laquelle il va être condamné.

Les jurés n'ont le choix qu'entre réclusion à perpétuité et peine capitale. Ils devront être unanimes pour imposer la peine de mort.

Parmi les circonstances atténuantes invoquées par la défense, son jeune âge (il avait 19 ans à l'époque), la domination de son frère, la maladie mentale de son père, le départ de ses parents en 2012. Et le témoignage d'une célèbre religieuse, Helen Préjean, affirmant qu'il regrettait son acte.

«C'est à vous de décider entre ces alternatives très graves, et seulement à vous», a déclaré mercredi le juge fédéral George O'Toole aux jurés. Le formulaire du verdict compte 24 pages. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!