Berne: Le lac de Thoune regorge de trésors inespérés
Actualisé

BerneLe lac de Thoune regorge de trésors inespérés

Des fouilles archéologiques menées au cours des derniers mois ont permis de prouver la présence de deux villages datant de l'âge du bronze au fond du lac de Thoune.

par
Mira Weingartner/ofu

Une découverte faite en 2014 par un plongeur a permis aux experts du service archéologique du canton de Berne de prouver que des populations étaient bien installées à Thoune à l'âge du bronze, il y a plus de trois mille ans.

En automne 2014, l'homme-grenouille avait en effet ramené une caisse pleine d'objets en bronze au service archéologique. Deux explorations, effectuées par la suite, avaient alors montré la présence de sites palafittiques au fond du lac, écrit ce mercredi le «Journal du Jura». Après avoir cartographié l'ensemble du site, les experts peuvent désormais attester l'existence de deux périodes de colonisation grâce à la découverte de piloris plantés dans le sol au fond de l'eau.

Exposition dès le 3 mai

Interrogé par nos collègues de «20 Minuten», Adriano Boschetti, directeur du service archéologique, explique que le premier des deux villages date de 1050 avant J.-C., le deuxième de 950 avant J.-C. «C'est étonnant qu'on ait pu retrouver autant de vestiges», explique l'expert. Selon lui, il est probable que les rives du lac de Thoune étaient autant densément peuplées que celles du lac de Bienne (BE) à cette époque.

Si divers objets datant de l'âge du bronze avaient déjà été retrouvés par le passé dans les environs de Thoune, cette récente découverte prouve pour la première fois que des personnes étaient bel et bien installées dans cette région.

Le site archéologique devrait être bientôt être protégé. «Cela fait plus de 3000 ans que ces pilotis sont à cette place. Ça doit rester comme ça pour les 3000 ans à venir», estime l'archéologue Marianne Ramstein. Elle espère que les plongeurs amateurs ne toucheront pas aux vestiges.

Les trésors retrouvés au fond de l'eau seront exposés à partir de 3 mai dans le château de Thoune.

Ton opinion