«Pratiques répréhensibles» : Le lanceur d’alerte Bradley Birkenfeld s’en prend à son ex-employeur UBS
Publié

«Pratiques répréhensibles» Le lanceur d’alerte Bradley Birkenfeld s’en prend à son ex-employeur UBS

Il a témoigné contre la grande banque et participé à faire tomber le secret bancaire. Aujourd’hui, l’Américain porte de lourdes accusations dans une lettre ouverte.

Le lanceur d’alerte Bradley Birkenfeld a écrit une lettre ouverte aux actionnaires et au peuple suisse. 

Le lanceur d’alerte Bradley Birkenfeld a écrit une lettre ouverte aux actionnaires et au peuple suisse.

AFP

En témoignant en 2007 auprès du fisc des États-Unis, l’ancien banquier d’UBS à Genève Bradley Birkenfeld a porté un coup important au secret bancaire. Mais l’Américain a aussi fraudé le fisc et a été condamné à 40 mois de prison. En 2012, il a été libéré pour bonne conduite après 30 mois derrière les barreaux. Et il a touché gros: comme témoin clé dans le procédure contre UBS, il a reçu une récompense de 104 millions de dollars. Après déduction des impôts, il a perçu 76 millions, comme il l'indique sur son site web.

Pleine page dans un journal

Pour son grand retour dans l’actualité, Bradley Birkenfeld n’y est pas allé de main morte. Il a fait paraître une annonce d’une page dans le «Tages-Anzeiger», un journal de TX Group, l’éditeur de «20 minutes». Et cela, un jour avant l'assemblée générale d'UBS. Dans sa lettre ouverte, il s'adresse aux actionnaires, clients et employés de la banque, ainsi qu'aux contribuables suisses.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’Américain se montre très sévère vis-à-vis de son ancien employeur. «Les actionnaires d'UBS continuent de supporter l'énorme charge financière des amendes gigantesques et des pénalités de plusieurs millions de dollars qu'UBS doit payer pour ses pratiques illégales répétées dans le monde entier», a écrit Bradley Birkenfeld. Il poursuit en demandant pourquoi les Suisses doivent payer pour les machinations de l’établissement. Il met également en garde contre «les fausses rumeurs et les rapports tendancieux diffusés par UBS et ses avocats». Il est temps, dit-il, que les actionnaires d'UBS et les contribuables suisses expriment qu'ils en ont assez de ces actions répréhensibles et des coûts économiques qui y sont associés.

Bradley Birkenfeld indique avoir assisté au procès en appel du No1 bancaire helvétique en France fin mars. En plus des dommages et intérêts, une amende de 2 milliards d’euros à été requise contre l’établissement, alors qu’il avait été condamné à un record de 3,7 milliards en première instance. «Je suis parfaitement au courant des pratiques illégales d'UBS, de ses stratégies de dissimulation et des tactiques agressives des banquiers d'UBS en France», écrit-il.

Publicité pour son livre?

Bradley Birkenfeld a écrit le livre «Le banquier de Lucifer» sur son expérience en tant que lanceur d’alerte et témoin clé. Au bas de l’annonce parue en pleine page du «Tages-Anzeiger» figure l’adresse de son site web, où il fait la promotion de son livre et présente sa propre réussite en tant que lanceur d’alerte.

(jag/reg)

Ton opinion

86 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

jeanzi glaire

08.04.2021, 22:25

la suisse lave plus blanc

Economic hit man

08.04.2021, 21:38

01.09.2014 : (Dixit) Dick Marty: "J’ai la crainte que les politiciens suisses ne fassent que courir après les problèmes et n’anticipent pas assez ceux qui pourraient leur tomber dessus. Durant mon expérience politique, j’ai vécu l’affaire des fonds en déshérence, le grounding de Swissair, la fin du secret bancaire, etc. A chaque fois, la Suisse a dû agir en pompier et éteindre des feux qui s’étaient déjà déclarés. Sur le secret bancaire, je disais déjà comme jeune procureur qu’il fallait faire attention aux milliards qui entraient en Suisse, car cet argent n’était pas toujours propre. On m’accusait à l’époque d’être un «traître à la patrie». Avec le recul, c’est assez lamentable de voir comment, pendant des décennies, on a été incapables de voir arriver les problèmes et d’anticiper ces dégâts"

Judas2

08.04.2021, 20:45

Rends l’argent Brad !