Météo: Le laser va remplacer le ballon-sonde pour prédire la météo
Actualisé

MétéoLe laser va remplacer le ballon-sonde pour prédire la météo

Météosuisse pourra désormais mesurer l'humidité dans l'atmosphère, jusqu'à 10 km d'altitude.

Ce nouveau système est opérationnel à Payerne (VD) après deux décennies de recherches menées à l'EPFL.

Les météorologues ont besoin de la troisième dimension pour établir des prévisions avec une grande précision, a expliqué Patrick Aebischer, président de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) mardi devant la presse. Car la météo se passe en hauteur.

Le LIDAR (light detection and ranging), un système mis au point par l'EPFL avec le soutien du Fonds national suisse, envoie un rayon laser en direction du ciel, mesure l'écho revenant des différentes couches de l'atmosphère et en déduit un profil de température et de vapeur d'eau. Après une phase pilote de plusieurs mois, il va permettre à Météosuisse d'améliorer la précision des modèles de prévisions météorologiques.

Ce nouveau système de mesure, qualifié d'»unique au monde» et issu du «savoir-faire suisse», représente une alternative aux méthodes classiques de radiosondage avec ballons-sondes. Plusieurs secteurs économiques en sont largement tributaires comme l'aéronautique, le tourisme et l'agriculture. (ats)

Ton opinion