Actualisé 23.12.2019 à 22:57

Hockey sur glace

Bienne n'y arrive plus, GE Servette s'impose

Le HC Bienne a galvaudé une avance de trois buts contre le leader du championnat, avant de s'incliner en prolongation (4-5). Pour leur 3e match en quatre jours, les Aigles arrachent un précieux succès à Langnau après la séance de tirs au but.

de
Sport-Center

Le HCB a concédé une cinquième défaite de rang en championnat et termine l'année sur une mauvaise note. Le HC Bienne, pourtant, ne pouvait espérer meilleur départ, lundi contre les Zurich Lions: les Seelandais menaient déjà 3-0 après 15 minutes et 8 secondes de jeu grâce notamment à deux réussites identiques de Tschantré (3e, 1-0) et Rajala (10e, 2-0), qui ont tous deux trouvé la faille depuis le côté gauche à la hauteur de la ligne bleue en armant de puissants slapshots. Le gardien Lukas Flüeler peut plaider coupable sur ces deux premières réussites. La troisième, une percé du Suédois David Ullström (16e) a d'ailleurs mis fin à la soirée de travail du gardien zurichois, remplacé sur le champ par son coach Rikard Grönborg.

La sortie du gardien des Lions a toutefois eu le mérite de secouer l'équipe zurichoise. Les Lions ont marqué par Krüger avant la première pause (19e, 3-1), avant de finalement revenir à la hauteur des Seelandais au début du dernier tiers lorsque Diem, un ancien de la maison, a trompé Jonas Hiller pour la troisième fois de la soirée (42e, 3-3). Alors que les Lions étaient les plus proches de prendre l'avantage, ce sont les Biennois qui ont trouvé la faille. Salmela, démarqué par Künzle, a remis le HCB sur les rails (54e, 4-3). Les ZSC Lions ont joué leur va-tout en sortant leur gardien alors qu'il restait encore 3 minutes et 12 secondes dans le temps réglementaire. L'égalisation - précédée d'une obstruction non sanctionnée de Roe sur Künzle - est tombée à 91 secondes du gong lorsque Chris Baltisberger a été le plus prompt au rebond (59e, 4-4). En prolongation, les Zurichois ont rapidement pris le dessus en inscrivant le but gagnant après 43 secondes dans le temps additionnel grâce à Prassl (61e, 4-5).

Servette finit l'année sur une victoire

GE Servette est rentré très doucement dans son match. Les hommes de Pat Emond ont subi la domination de Langnau qui a réalisé un premier tiers très rythmé. Il fallait une fois de plus un tout bon Robert Mayer pour bloquer les quinze tirs bernois (contre 4 seulement pour les Aigles) de cette période initiale. Toujours privé de Tommy Wingels, suspendu après que le recours de GE Servette n'a pas été accepté par la Ligue nationale, les Genevois ont fait le dos rond avant de gentiment monter en puissance.

Et c'est justement le remplaçant, poste pour poste de Tommy Wingels, Tim Bozon, qui a ouvert le score en début de période médiane (23e). Sur le coup, l'ailier français a joliment trompé Ivar Punnenovs en faisant mine d'ouvrir son tir pour mieux viser le côté fermé d'un lancer ras de glace très malin. La partie s'est alors équilibrée mais plus rien n'a été marqué jusqu'à la deuxième sirène.

Dès l'entame de la dernière période, les Tigers ont assez logiquement égalisé après une scène confuse devant Robert Mayer (44e). C'est Ben Maxwell qui s'est trouvé au bon moment a bon endroit pour pousser le puck au fond des filets après un joli effort derrière le but de Harri Pesonen. Malgré une légère domination, Langnau n'est pas parvenu à faire la différence lors des 60 minutes réglementaires. C'est finalement après la séance de tirs au but (des réussites de Smirnovs, Tömmernes et Winnik) que Genève s'est offert un dernier succès en cette année 2019 qui aura dépassé toutes les attentes du côté des Vernets.

Grégoire Surdez, Langnau

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!