24.07.2020 à 20:33

Football

Le Lausanne-Sport ne veut toujours pas de sa promotion

Le LS n’avait “qu’à” battre Winterthour vendredi à la Pontaise pour retrouver la Super League. Il s’est incliné 1-2.

de
Florian Vaney
Dan Ndoye et le LS ont trébuché face à Winterthour.

Dan Ndoye et le LS ont trébuché face à Winterthour.

KEYSTONE

Grasshopper ayant failli, en début de soirée, à mettre le Lausanne-Sport sous pression (les Zurichois ont partagé l’enjeu à Kriens, 4-4, après avoir mené 0-3), nonante petites minutes séparaient les Vaudois de leur retour en Super League.

À la seule condition notable de prendre le meilleur sur Winterthour. Une tâche à la portée des hommes de Giorgio Contini, qui plus est poussés par le millier de spectateurs de la Pontaise qui n’attendaient qu’une chose: sabrer le champagne de la promotion.

Friable psychologiquement

Seulement, on sait ce LS friable psychologiquement. Ses dernières semaines s’apparentent davantage à un chemin de croix qu’à une promenade de santé et, face à cette ascension qui lui tend les bras, il a déjà craqué une fois: mardi à Vaduz.

À l’occasion de la réception des Zurichois, Giorgio Contini a d’ailleurs complétement brassé son onze de base par rapport à son déplacement au Liechtenstein. Exit Nicolas Gétaz, Igor Nganga, Isaac Schmidt et Anthony Koura. Place à Nikola Boranijasevic, Mickaël Nanizayamo, Christian Schneuwly et Aldin Turkes.

Un changement d’hommes qui n’a pas empêché les Lausannois d’être rattrapés par le doute en première période. Trop d’imprécisions, le frein à main enclenché: les Bleus et Blancs ne se sont pas montrés dignes de leur mission avant le thé. Si bien que le joueur le plus en vue des 45 premières minutes s’est nommé Anas Mahamid.

De meilleures intentions après la pause

Déjà parce que l’ailier gauche du FC Winterthour a raté une montagne, seul devant le but après un service cinq étoiles de Roman Buess (28e). Mais surtout parce qu’il s’est fait pardonner quelques minutes plus tard en profitant d’un travail parfait de Nuno Da Silva, laissé bien trop libre par l’arrière-garde vaudoise (35e)- 0-1 score à la mi-temps.

Le LS ne voulait donc pas de sa promotion? Non, merci pour lui. Impossible de savoir ce qu’il s’est dit entre les quatre murs du vestiaire lausannois à la pause, mais le leader est revenu sur le terrain avec des intentions qui correspondent à son rang. Fraîchement entré pour remplacer Christian Schneuwly, Maxime Dominguez annonçait la couleur dès la 48e. Son tir surpuissant trouvait cependant le très chanceux Raphaël Spiegel sur sa trajectoire.

Dès lors, les minutes ont filé et la pression lausannoise s’est accentuée. Dan Ndoye a touché la latte, avant que Mickaël Nanizayamo ne délivre enfin un public vaudois crispé, qui s’est particulièrement manifesté vendredi soir, dans le bon comme dans le mauvais sens du terme.

Le défenseur central a hérité d’un ballon dans les seize mètres à la suite d’un cafouillage et a parfaitement conclu l’affaire (67e), ce qui peut être reproché à ses coéquipiers offensifs.

Un bijou de Doumbia

La nuit d’ivresse qui attendait le Lausanne-Sport ne tenait donc plus qu’à un but. Sauf qu’il lui a manqué pas mal de panache et d’énergie pour définitivement régler l’affaire et classer cette saison. Passé par beaucoup d’états d’âme, le LS a conclu une soirée qui n’a finalement rien eu de grandiose de la pire des manières: en encaissant un but venu d’ailleurs.

Ousmane Doumbia a tapé de toutes ses forces dans un coup franc à 30 mètres qui a surpris tout le monde, a commencé par Mory Diaw, battu. La fête et la promotion attendront. Cap sur Colovray, jeudi prochain, pour une nouvelle balle de match.

Lausanne-Sport - Winterthour 1-2 (0-1)


Stade de la Pontaise, 1000 spectateurs.

Arbitre: Nico Gianforte.

Buts: 35e Mahamid 0-1; 67e Nanizayamo 1-1, 89e Doumbia 1-2.

LS: Diaw; Boranijasevic, Nanizayamo, Monteiro, Flo (78e Gétaz); Kukuruzovic (87e Pasche); Puertas, Schneuwly (46e Dominguez); Ndoye, Turkes, Zeqiri. Entraîneur: Giorgio Contini.

Winterthour: Spiegel; Gantenbein, Isik, Lekaj, Schättin; Hamdiu, Pepsi; Da Silva (68e Ltaief), Tranquilli (82e Doumbia), Mahamid (68e Alves); Buess (82e Sliskovic). Entraîneur: Ralf Loose.

Avertissements: Pepsi (16e, jeu dur), Lekaj (40e, jeu dur), Ndoye (60e, simulation), Doumbia (84e, jeu dur), Ltaief (87e antijeu), Puertas (89e, antijeu).

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
41 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

en passant

25.07.2020 à 15:32

Quand je vois Contini applaudir une passe trop longue .....cela me gonfle.

Tribolo

25.07.2020 à 13:09

La seule chose de bien sont les gains au sporttip, bien entendu contre Ls. Et il reste encore deux match pour se payer les vacances. Pour la saison suivante x2 quand ils jouent maison, 1 fixe exterieur. Ça va rapporter gros. Allez ineos sabordez cette equipe et surtout gardez contini, c'est mon meilleur pronostiquer.

Cricrilechêne

25.07.2020 à 06:48

Lausanne remplacera Xamax,en queue de classement de super ligue ! C’est tout bon pour Thoune...