FOOTBALL - Le Lausanne-Sport subit la loi d’un Lugano chirurgical
Publié

FOOTBALLLe Lausanne-Sport subit la loi d’un Lugano chirurgical

Les Vaudois, battus (1-0) par un adversaire calculateur, sont revenus bredouilles du Tessin. Les Bianconeri passeront la nuit à la deuxième place du classement.

par
André Boschetti
Giorgio Contini et ses joueurs ne sont pas parvenus à trouver la faille, samedi au Cornaredo.

Giorgio Contini et ses joueurs ne sont pas parvenus à trouver la faille, samedi au Cornaredo.

freshfocus

Le Lausanne-Sport n’a pas retenu la leçon de novembre dernier. Comme lors de son dernier match à la Pontaise, le néo-promu a été puni par des Tessinois calculateurs, qui ont profité de la seule erreur de la défense adverse pour s’adjuger trois points supplémentaires qui leur permettent d’occuper seuls la deuxième place au classement de Super League.

Dommage car les Vaudois avaient les moyens de poursuivre leur bonne série, samedi au Tessin. Malgré une entame de match un brin trop prudente, ils ont largement dominé un adversaire incapable de se ménager la moindre occasion après l’ouverture du score de Maric (18e). Un but obtenu suite à un corner de Ziegler que le défenseur détournait dans les filets de Diaw après avoir devancé Loosli.

Un gardien presque buteur

Jusqu’à la pause, le LS ne parvenait ensuite à inquiéter Osigwe que sur des frappes lointaines de Kukuruzovic (23e) et Puertas (26e et 37e). Pour voir enfin une belle action collective lausannoise, il a fallu patienter jusqu’à la 42e minute. Une offensive à une touche de balle qui terminait sur le pied gauche de Suzuki. Le Japonais adressait ensuite un bon centre sur la tête de Mahou. La reprise du Français était toutefois déviée in extremis par Osigwe.

Après la pause, le LS se montrait enfin plus déterminé et conquérant, mais sans parvenir à contourner une défense tessinoise bien organisée et agressive autour de Maric. Pour voir le néo-promu sérieusement inquiéter l’excellent Osigwe, il a fallu attendre le dernier quart d’heure et une double tentative de Suzuki puis de Guessand (74e). Entré peu auparavant, Bolingi manquait de réussite lorsqu’il voyait sa reprise de la tête terminer sa course sur le poteau gauche des buts tessinois (78e). Tout comme Mory Diaw lors des arrêts de jeu. Monté aux avant-postes, le gardien lausannois manquait d’un rien la cible alors que son homologue luganais était battu.

Lugano-Lausanne 1-0 (1-0)

Cornaredo, huis clos.Arbitre: M. Bieri.But: 18e Maric, 1-0.Lugano: Osigwe; Kecskes, Maric, Ziegler; Lavanchy (83e Opara), Lovric, Sabbatini, Facchinetti (83e Daprela); Bottani (83e Gerndt); Abubakar (75e Lungoyi), Ardaiz (59e Covilo).
Entraîneur: Jacobacci.
Lausanne: Diaw; Loosli, Jenz, Flo; Boranijasevic, Puertas (85e Bares), Kukuruzovic, Suzuki 85e Nanizayamo); Da Cunha (69e Bolingi); Guessand, Mahou (75e Ouattara).Entraîneur: Giorgio Contini.

Bâle joue à se faire peur mais s’impose

Les hommes de Patrick Rahmen ont longtemps mené ce samedi contre Lucerne, mais n’ont pas pu éviter les frayeurs. La partie avait pourtant mal commencé pour eux, lorsque Louis Schaub, magnifiquement servi par Ibrahima Ndiaye, trompait Heinz Lindner d’entrée à la Swissporarena (3e).

La réaction des Rhénans n’a pas tardé. C’est d’abord Darian Males qui profitait d’un long ballon très bien dévié de la tête par Valentin Stocker (14e). Edon Zhegrova enfonçait le clou dans la foulée, profitant d’une balle en retrait pour crucifier le portier bâlois (18e). Il s’est ensuite illustré avec un magnifique déboulé depuis son camp, avec un appui sur Raoul Petretta, où il était à l’origine et à la conclusion (22e).

Au retour des vestiaires, Lucerne aurait pu réduire le score sur penalty. Mais Lindner s’interposait sur la tentative de Schürpf. Ibrahima Ndiaye profitait d’une relance hasardeuse des Rhénans pour réduire le score, assisté par l’ancien servettien Varol Tasar (64e). La VAR est intervenue en fin de rencontre, pour sanctionner une faute de main de Pajtim Kasami. Louis Schaub n’a pas tremblé pour transformer son essai et signer sa deuxième réussite de la soirée (81e). C’est finalement Arthur Cabral qui a permis à son équipe de l’emporter au forceps. Bien servi par Petretta, c’est à la dernière seconde que le Brésilien délivrait les siens et leur offrait les trois points (93e).

Après une défaite contre la lanterne rouge Vaduz (2-1), le FC Bâle a réussi à redresser la barre. Ils remontent sur le podium avant la journée de dimanche, qui peut voir Servette chiper la 3e place du championnat. Lucerne a par contre concédé leur première défaite à la maison en 2021. Les hommes de Fabio Celestini restent à portée Vaduz (9e) en cas de victoire contre Sion (10e).

Ton opinion

14 commentaires