Actualisé 09.01.2009 à 08:05

Dakar

Le leader Nasser Al Attiyah

Le Qatari Nasser Al Attiyah, sur BMW, leader du classement autos du 30e rallye raid Dakar, Argentine-Chili, a été disqualifié jeudi, pour avoir manqué plus de trois points de contrôle, lors de la difficile traversée des Andes.

Après la sixième étape, c'est le Sud-Africain Giniel De Villiers qui menait désormais la course, après sa deuxième victoire consécutive. Il a devancé l'Américain Mark Miller et l'Espagnol Carlos Sainz. Tous trois concourent sur Volkswagen.

Mitsubishi, grand favori du Dakar depuis 2001, a assisté jeudi à l'abandon de son pilote Luc Alphand, vainqueur en 2006, après le malaise cardiaque de son copilote Gilles Picard, finalement sans gravité. Ses deux autres pilotes, l'Espagnol Nani Roma et l'ancien champion français Stéphane Peterhansel sont respectivement quatrième et cinquième.

Chez les motards, l'Espagnol Marc Coma a continué de mener la course, son avance sur l'Américain Jonah Street s'établissant à 40 minutes. Le Français Cyril Despres a gagné l'étape du jour, deux minutes devant Marc Coma et plus de cinq minutes devant l'Espagnol Jordi Viladoms. Tous concourent sur KTM.

Parallèlement, les circonstances du décès du pilote moto Pascal Terry, retrouvé mort en bordure du tracé de la deuxième étape en Argentine, restent troubles. Les conclusions de son autopsie ont établi qu'il était mort d'un oedème pulmonaire entre la tombée du jour dimanche et l'aube lundi.

Le parcours de 625km a conduit jeudi les concurrents de San Rafaël à Mendoza (ville de l'ouest argentin). Vendredi, ils conduiront de Mendoza à Valparaiso au Chili sur 816km, avant de profiter de la journée de repos de samedi. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!