Actualisé 04.12.2006 à 21:31

Le lecteur-reporter gagne de l'argent avec son mobile

«Bild», «Stern», RTL, CNN et même «20 minutes» offrent aux citoyens de devenir reporters.

Tout le monde peut-il devenir un paparazzi? En tout cas beaucoup en rêvent. Depuis qu'il a lancé un service de lecteurs-reporters, Bild a reçu jusqu'à 2500 images par jour via MMS. Fin octobre, le quotidien allemand avait ainsi versé plus de 12 000 euros (19 000 fr.) à ses lecteurs. Bild paie par photo locale publiée 100 euros (158 fr.) et 500 euros (794 fr.) pour l'édition nationale. Des tarifs motivants. Le magazine Stern, les chaînes N24, RTL et même CNN, avec CNN Exchange, diffusent aussi les informations produites par les citoyens.

Les images de catastrophes font vendre. La presse locale n'échappe pas au phénomène. En Suisse romande, «20 minutes» vient d'ouvrir un service pour reporter mobile. Le quotidien gratuit accepte textes, photos ou vidéos des lecteurs via SMS ou MMS au numéro 2020. Rémunération: 50 fr. par image locale et 100 fr. pour une publication régionale.

L'argent n'est pas l'unique motivation du reporter amateur. Les lecteurs sont à l'origine de la publication de plus de 120 textes et 400 photos dans le quotidien Saarbrücker Zeitung. Ce dernier ne paie rien. Les médias ont craint la concurrence de l'offre en ligne d'amateurs. En fait celle-ci risque de poser peu de problèmes aux grands médias. Selon des experts réunis par l'agence Reuters, à New York, la semaine dernière, les revenus tirés de contenus produits par les utilisateurs représentent 200 millions de dollars par an.

(gim)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!