Mobilité à Lausanne: Débats sur le retour du 50km/h la nuit
Publié

Mobilité à LausanneDébats sur le retour du 50km/h la nuit

Une pétition demandant la réintroduction de la limitation de vitesse à 50 km/h a été débattue par le Législatif, mercredi soir. Le sujet a été envoyé à l’Exécutif pour «étude et communication».

Depuis septembre 2021, de 22h à 6h, le 30 km/h est la règle dans la capitale olympique.

Depuis septembre 2021, de 22h à 6h, le 30 km/h est la règle dans la capitale olympique.

20min/Robin Baudraz

Munie de 840 signatures, une pétition favorable à la réintroduction du 50 km/h la nuit en Ville de Lausanne a été examinée par le Législatif, mercredi soir. Selon les pétitionnaires, le 30 km/h provoque de nombreuses embuches à la mobilité urbaine sur les axes routiers fréquentés. Ils demandent un retour à la situation antérieure: à savoir que «le 50 km/h soit la règle de jour comme de nuit et que le 30 km/h reste l’exception dans les quartiers résidentiels».

Remerciement des Lausannois

L’élue socialiste Florence Germond a défendu le maintien de la politique lausannoise du 30 km/h nocturne. Une limitation qui, selon elle, est majoritairement appréciée par les populations comme en témoignent «les lettres de remerciement reçues par la Ville, fait rare en matière de mobilité». 

Le PLR: «Il y a d’autres alternatives»

Cette limitation de vitesse a également été considérée comme «une mesure de santé publique». Si plusieurs élus ont signalé qu’ils peuvent désormais «dormir les fenêtres ouvertes», d’autres ont remis en doute l’efficacité réelle de la réduction de vitesse. «Il y a d’autres alternatives que la réduction de vitesse pour lutter contre le bruit», a soutenu la PLR Mathilde Maillard. À l’issue du vote, une large majorité du Législatif s’est montrée favorable par 51 oui contre 16 non pour que le sujet soit renvoyé à l’Exécutif pour «étude et communication». 

Depuis septembre 2021, de 22h à 6h, le 30 km/h est la règle dans la capitale olympique. Lausanne a été la première localité suisse à généraliser cette mesure. La ville de Vevey va l’appliquer dès septembre et Sion, dans son centre-ville dès le 12 octobre prochain.

(apn)

Ton opinion

129 commentaires