Actualisé 24.10.2014 à 21:09

LNA

Le LHC bat encore Genève, Fribourg toujours malade

Le troisième derby lémanique de la saison a longuement ravi les 7023 spectateurs qui avaient garni les Vernets, vendredi. Seul le résultat final a miné le moral de la majorité d'entre eux.

de
Marc Fragnière/si
Yannick Herren a inscrit le but décisif à moins de 2' du terme de la rencontre.

Yannick Herren a inscrit le but décisif à moins de 2' du terme de la rencontre.

Car Lausanne est bel et bien la bête noire du GSHC. Les hommes d'Heinz Ehlers ont ainsi remporté leur 6e succès lors des 7 derniers rendez-vous. Intense, disputé et engagé, le duel entre les Aigles et les Lions a été plaisant à suivre. Cet état de fait a été en partie dû à l'esprit conquérant affiché par des Genevois qui s'étaient présentés amorphes ou tout au moins effacés lors des deux premières confrontations de l'exercice.

Remplaçant Huet (blessé au haut du corps), Caminada a eu l'occasion de prouver qu'il était plus qu'un vulgaire portier. Bien aidé par une défense solide, le gardien zurichois a notamment maintenu Lausanne dans le match en retenant deux penalties. Il s'est également fendu de divers solides arrêts qui ont empêché les Genevois de faire la course en tête trop longtemps. "On sait que Pascal est un excellent gardien. Il a réalisé un grand match et nous lui accordons la même confiance qu'à Cristobal", a assuré Jannick Fischer après la rencontre.

Dans le vestiaire d'en-face, les Aigles étaient logiquement déçus d'un verdict d'autant plus frustrant qu'il est tombé tardivement, sur une "bêtise". "On a commis une erreur de plus que Lausanne et elle nous a coûté le match", a regretté Juraj Simek toutefois conscient que les avaient "réalisé leur match de la saison contre les Vaudois". Une conviction qu'il s'agira d'emmener avec soi sur la glace, mercredi lors du 8e de finale de la Coupe de Suisse, mercredi prochain, lors du IVe Acte du derby lémanique de cet exercice. Attendu comme le messie aux Vernets, Matthew Lombardi pour être lancé dans la bagarre à cette occasion.

Les Dragons encore dans les cordes

Fribourg aime décidément se compliquer l'existence. A Lugano, les joueurs de Gerd Zenhäusern ont une fois encore montré deux visages pour finalement s'incliner 5-4. Les Tessinois ont pris les devants par Filppula (10e).

Les Fribourgeois ont par la suite tenu avant d'égaliser via Ngoy (25e). Puis durant quatre minutes, les Dragons ont coupé le courant. Comme contre Davos il n'y a pas si longtemps. Et lorsque l'on ne fait pas attention contre Lugano, on le paie cash. Trois buts pour les Bianconeri malgré un temps mort demandé par Zenhäusern après la troisième réussite luganaise. Le temps mort a pourtant eu des effets plus tard.

Concentrés, revanchards, les Fribourgeois ont refait une partie de leur retard par Mauldin et Plüss. Mieux, ils sont parvenus à recoller à la marque à la 46e à la suite d'un but de Hasani. Malheureusement, les supériorités numériques coûtent cher à la Resega. Et ce constat, c'est bien souvent le top scorer Fredrik Pettersson qui se charge de le rappeler. Le Suédois a crucifié les Fribourgeois d'un missile de la ligne bleue (56e). Gottéron reste dernier avec ses huit maigres points. Et la venue de Zoug samedi à St-Léonard n'est pas ce que l'on peut appeler une rencontre facile.

L'Ours a bouffé les Lions

Zoug s'est fait plaisir en dominant Ambri-Piotta 5-1. Le défenseur Tim Ramholt a particulièrement bien négocié cette partie en inscrivant deux buts. Les Léventins subissent du même coup leur cinquième revers d'affilée.

De retour après n'avoir disputé que deux matches cette saison, Denis Hollenstein s'est signalé lors de la victoire 4-3 ap de Kloten sur Bienne. Le fils de Felix a tout simplement inscrit un but et trois passes décisives. Bienne est toutefois parvenu à arracher une prolongation à sept secondes de la fin du troisième tiers par Spylo.

Davos avait assez peu de chances de tomber face aux Lakers. Les Grisons se sont logiquement imposés 5-2. Dario Simion a fêté sa première convocation en équipe nationale en ouvrant le score (6e). Les Davosiens enchaînent un quatrième succès et continuent de scorer à un rythme impressionnant.

Dans le match des grosses cylindrées, Berne s'est payé le scalp des Zurich Lions 4-2. Les deux buts marqués par les Ours lors du premier tiers ont suffi à maintenir le champion à distance.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!