Actualisé 01.10.2012 à 22:28

Ligue nationale BLe LHC dans la mouise: la parole est à la défense

Le club vaudois encaisse 3,5 buts en moyenne par match depuis le début de la saison de Ligue nationale B. C'est beaucoup trop.

de
Robin Carrel
Le gardien vaudois connait la pire saison de sa carrière au niveau statistique.

Le gardien vaudois connait la pire saison de sa carrière au niveau statistique.

Si la formation lausannoise s'est renforcée cet été, c'est bien du côté de ses bases arrière.­ Avec les arrivées de Cristobal Huet (Fribourg), Joël Fröhlicher (Bienne) et Philippe Seydoux (blessé), la 2e meilleure­ défense du dernier exercice de Ligue nationale B, avec 115 buts encaissés en 50 parties, aurait logiquement dû être encore plus solide.

«On ne met pas assez de pression, comme on le faisait si bien la saison dernière, analyse Gerd Zenhäusern. Nous prenons des buts évitables, même des pucks qui partent à côté du cadre peuvent finir au fond», regrette l'entraîneur ­assistant des «Lions».

L'arrivée de Cristobal Huet, gardien estampillé «NHL», a-­t-elle inconsciemment créé un relâchement dans la tête des joueurs? «Je ne le pense pas. Cristo nous rassure, mais il faut faire le travail devant lui. Il a bien assez d'expérience pour aider l'équipe, lâche Zenhäusern. Il y a d'autres explications. Nous avons vécu une préparation avec beaucoup de blessés, cela ne nous a pas aidés à trouver le rythme. Nous avons ainsi très mal commencé l'exercice.»

Actuellement huitième, le LHC a devant lui deux matches à la maison, ce soir (20 h) face aux GCK Lions et vendredi contre Sierre, pour se remettre sur le droit chemin. Samedi, c'est à La Chaux-de-Fonds que les Lausannois passeront au révélateur. «Chaque semaine est bonne pour se relancer, dit «Zenho». Il y a 50 matches au programme, nous n'avons aucun répit. L'an dernier, nous avions vécu une saison de rêve avant d'échouer en finale. J'espère que ce début difficile va permettre de resserrer encore un peu le groupe.»

Gianluca Mona, ancien gardien du LHC

«Je ne crois pas que le rythme lent de la LNB soit un problème pour Cristobal Huet. Il a eu le temps de s'y habituer. C'est l'équipe devant lui qui ne fonctionne pas: elle prend beaucoup trop de buts. Pour moi, le point d'interrogation, c'est John Van Boxmeer. Je suis convaincu que le LHC ne montera jamais en LNA avec lui. Franchement, depuis son arrivée, le club a réalisé une bonne demi-saison et c'est tout. Les six premiers mois, tout s'était bien passé, c'était super. Ensuite, son comportement a changé. Moi, après la seconde saison sous ses ordres, je n'avais plus envie de jouer au hockey.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!