Hockey sur glace – Le LHC domine Ajoie, Genève et Gottéron défaits
Publié

Hockey sur glaceLe LHC domine Ajoie, Genève et Gottéron défaits

Les Vaudois se sont imposés mardi 2-0 contre les Jurassiens, alors que les Aigles ont chuté à Lugano (3-0). Les ZSC Lions ont quant à eux pris leur revanche contre le Dragon (5-4 tab).

par
Sport-Center
Damien Riat et le LHC ont fait tomber Bastien Pouilly et le HCA.

Damien Riat et le LHC ont fait tomber Bastien Pouilly et le HCA.

Pascal Muller/freshfocus

Par les temps qui courent, personne ne fera la fine bouche du côté de la Vaudoise aréna. La victoire enregistrée mardi soir par Lausanne contre Ajoie (2-0) n’avait certes pas grand-chose du feu d’artifice. Mais les trois points récoltés, ajoutés aux trois autres cueillis samedi contre Berne, permettent aux Lions de relever un peu la tête au classement. Un week-end à six unités, vendredi contre Davos puis le lendemain à Porrentruy, pourrait même lancer pour de bon les joueurs de John Fust.

Mais pour nourrir cette soudaine bouffée d’optimisme, il s’agira de piocher encore, de gagner en fluidité et en efficacité. Car le succès décroché contre les Jurassiens, s’il ne souffre aucune discussion dans le fond, n’a guère convaincu sur la forme. Rayon excellentes nouvelles, il s’agit de souligner en rouge l’ouverture du score de Gernat (7e) après 4 secondes de supériorité numérique, un exercice dans lequel le LHC n’avait pas marqué pendant cinq matches. Mais pour le reste, malgré le retour au jeu de Damien Riat, ça a pas mal ronronné. Ce qui n’a pas empêché Guillaume Maillard de doubler la mise peu avant la mi-match (29e), pour ce qui sera le dernier but de cette rencontre.

Il faut dire que mardi, Ajoie, qui revenait sur les lieux pour la première fois depuis son triomphe en Coupe de février 2020, ne constituait pas un adversaire propice au dépassement de soi. La troupe de Gary Sheehan retrouvait un quatrième étranger en la personne de l’attaquant finlandais Mannström. Mais ça n’a pas rehaussé la sauce et cette séquence de 3’13 à 5 contre 3, à cheval sur les premier et deuxième tiers, restera comme un modèle d’impuissance.

Le leader tombe à Zurich

Les ZSC Lions ont pris leur revanche contre Gottéron. Battus 4-3 après les tirs aux buts lundi, les Zurichois, se sont cette fois imposés 5-4, de nouveau au bout du suspense. Au Hallenstadion, les débats ont été très animés lors du premier tiers, avec 5 buts. Weber a ouvert le score pour les locaux après 31 secondes. Mottet (7e) et Schmid (8e), ont inversé la tendance en moins de deux minutes. C. Baltisberger a rétabli la parité peu après (11e). Jörg, bien servi par Bykov, a cependant redonné l’avantage aux Dragons (14e).

Dans le tiers médian, Krüger a égalisé (28e), mais Bykov, qui fêtait son retour au jeu après plus d’un mois d’absence, a redonné l’avantage aux Fribourgeois (53e). Insuffisant pour permettre au leader d’enchaîner un 6e succès de rang, car Azevedo a poussé les deux équipes en prolongation. Rien n’ayant été marqué au cours de celle-ci, les tirs aux buts, comme 24 heures auparavant, ont été nécessaires pour départager Lions et Dragons. Une séance durant laquelle Azevedo a été le seul a trouvé la faille. Malgré ce revers, Fribourg reste en tête du championnat. Avant un derby contre Berne vendredi.

Genève rechute

A Lugano, les Aigles n’ont pas trouvé la faille contre les hommes de Chris McSorley. L’ancien homme fort des Vernets a remporté son duel de tacticien contre Jan Cadieux. Dans un match très fermé, il a fallu attendre la 48e pour voir les filets trembler. Carr, bien servi par Fazzini, a allumé la lampe au terme d’un joli mouvement.

Le Canadien s’est même offert un doublé en supériorité numérique peu après, alors que Valtteri Filppula était en prison (52e). Les Genevois ont tenté le tout pour le tout en fin de match, sortant leur gardien. Un pari qui n’a pas payé, puisque Troy Josephs a assuré le succès des Tessinois dans la cage vide à 10 secondes de la fin.

Le GSHC, toujours 11e du classement, compte désormais 6 points de retard sur la barre, avec cependant un match de moins qu’Ambri. Le prochain match des Aigles aura lieu vendredi avec la réception des Lakers.

Davos se prend une claque

De façon plutôt surprenante, Ambri Piotta est allé s’imposer sur la glace zougoise. Deuxième au classement avant l’entame de cette journée, le EVZ s’est fait surprendre à deux reprises au cours du premier tiers. Daniele Grassi (4e) et Patrick Incir (12e) ont offert deux longueurs d’avance à Ambri. Les Tessinois ont moins frappé au but que les Zougois mais mieux. Le deuxième tiers a en revanche été à l’avantage de l’équipe locale. Deux buts en power play lui ont permis de remonter au score (Hansson à la 26e et Kovar à la 30e).

Finalement, c’est le vétéran finlandais Juuso Hietanen qui permettait à Ambri de repasser devant au tableau d’affichage (38) avant que D’Agostini ne mette fin au débat avec un but supplémentaire (47e). La réduction tardive d’Hansson (60e) n’y a rien changé.

De son côté, le HC Davos s’est fait corriger par les Langnau Tigers (1-6). Jamais les Grisons n’avaient concédé pareille déconvenue cette saison, eux qui comptent la meilleure défense de la ligue. Tout s’est joué au sein d’un deuxième tiers cauchemardesque au cours duquel les Emmentalois ont marqué cinq buts, dont quatre en jeu de puissance. Top scorer de la ligue, Jesper Olofsson a ajouté deux réalisations supplémentaires à ses statistiques. Axel Simic a pour sa part marqué le but de l’honneur en toute fin de partie.

Ton opinion

1 commentaire