Actualisé 16.03.2014 à 20:58

Play-off de LNA

Le LHC ne lâchera pas l'affaire sans combattre

Battu une 2e fois par Zurich, samedi en play-off, Le Lausanne Hockey Club ne veut pas se contenter du rôle de sparring-partner.

de
Robin Carrel, Zurich

Les Vaudois ont enfin vu pourquoi leur adversaire avait terminé facilement en tête de la saison régulière de LNA. Les hommes de Marc Crawford, deux périodes durant, ont assumé leur statut de favoris. Ils ont inscrit trois buts en l'es­pace de 19 minutes, et cela a suffi pour s'octroyer leur deuxième point dans la série. «Nous sommes un peu sortis de nos principes et avons ­donné trop d'espace à leurs attaquants. Ils en ont profité, a regretté John Fust, entraîneur-assistant des Lausannois. On n'est pas bien entrés dans le match et il est difficile, une fois qu'ils nous mettent la pression, de reprendre le contrôle du puck et de bâtir quelque chose.»

De quoi atteindre le moral du LHC et lui faire lâcher l'affaire? «Jamais!» a répondu Fust, du tac au tac. L'assistant a ensuite tenté d'enjoliver le tableau: «On s'est battus jusqu'à la fin et on a tourné le match. Peut-être que cela ne s'est pas vu au niveau du score, mais plutôt dans le ­domaine de la possession du puck. Nous avons eu nos chances, les occasions étaient là.»

Pour tenter de renverser une situation déjà compro­mise, l'adjoint de Heinz Ehlers mise gros sur les supporters vaudois. «Avec notre fantastique public, on perd ensemble et on gagne ensemble, a-t-il imagé. On a vraiment besoin de lui. Les fans étaient incroyables lors du premier match de jeudi dernier et ils vont une nouvelle fois nous pousser à la victoire mardi. Nous savons qu'à la maison et grâce à eux, il est beaucoup plus facile pour nous d'imposer notre style de jeu et de mettre plus d'intensité.» L'appel est lancé.

Twitter: @RobinCarrel

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!